Mon Sosa 2020

CHALLENGE 2020
… Le Sosa 2020
Heureuse « souche » d’un arbre …. à trous
J’ai eu une grosse envie de relever le défi
… et trouver mon Sosa 2020
Lequel, comme il se doit
…. est parmi les cases blanches

Blanches, c’est-à-dire, sans Nom, sans prénom, sans date et sans lieu
blanches, blanches ….. et désespérément vides

Mission N° 1 : positionner mon Sosa 2020
Mission N° 2 : le nommer
Mission N° 3 : sa carte d’identité
Mission N° 4 : le faire vivre

FIN DU CHALLENGE : baisser piteusement le nez vers le bas
…. Ou fanfaronner *

*avec modération


Mission N° 1 : positionner mon Sosa 2020

Et avant ça …. Croiser les doigts – et les orteils pour augmenter ma chance – peut-être est-il déjà identifié ce Sosa 2020 !!!!
Ha, bah pourquoi pas ??

…… Ouverture du logiciel …..

Je ne me laisse pas abattre et me jette sur la fiche de mon fils, que je positionne en « Souche de l’arbre » – Merci Généanet pour cette faculté !!!!
Après tout le Sosa 2020, ce peut fort bien être celui de mon petit, hein ? Rien ne l’interdit !!!

Réponse ……

Bon …. je cherche donc le mien de Sosa 2020
Calculette en main et c’est parti
1 / 3 /15 / 31 /63 …. J’ai !!
Ce sont des femmes que je connais bien, qui sont de ma lignée cognatique, et j’ai appris leur parcours lorsque je me suis lancée dans l’histoire des femmes de mon arbre

126 /152 …. J’ai aussi
ce sont le père et le grand-père paternel de Rose Victorine POTTIER ma Sosa 63

La branche est donc identifiée …. Me reste donc à trouver trois ancêtres, dans cette branche que j’ai quelque peu négligée je l’avoue

  • ma Sosa 505, la maman de Jean-Louis POTTIER
  • mon Sosa 1010, le grand-père maternel de Jean-Louis
  • et enfin arriver à mon Sosa 2020, le patriarche, père du grand-père maternel de Jean-Louis

je suis donc en mesure de positionner mon Sosa 2020


Mission N° 2 : Nommer mon Sosa 2020

Mon Sosa 2020 s’appelle ne s’appelle pas POTTIER
Il me faut trouver sa mère …. et le patronyme de celle-ci pour donner un nom de famille à mon 2020
A la recherche donc de la mère de Jean-Louis Victor POTTIER
Jean-Louis est né en 1799 à Villeneuve le comte, où il se mariera le 25 septembre 1823 avec Marie Julie Geneviève BESNARD

Ainsi qu’il résulte de son acte de mariage …. Lequel acte nous apprend que sa maman – notre Sosa 505 – est décédée à cette date du 25 septembre 1823
Jean-Louis est le fils légitime de Jean-Jacques POTTIER, manouvrier et de feue Marie
Louise Marguerite MORIGNOT ( Morigneau)

Voilà remplie la case 505 …. Mon Sosa qui permet d’enfin nommer mon Sosa 2020 ….
MORIGNEAU ou encore MORIGNOT selon qui tient la plume

Un petit détour sur les grandes dates de cette Sosa 505 …. Marie Louise Marguerite
MORIGNOT( Morigneau)

Naissance : Acte de naissance – MORIGNEAU Marie Louise Marguerite – L’an mil
sept cent soixante et neuf, le dix-huitième jour du mois de juin, a été baptisé par moi doyen curé soussigné Marie Louise Marguerite née hier, fille de Louis MORIGNEAU ouvrier en bois et de Marie Marguerite DIMBLE son épouse de cette paroisse. Le parrain Nicolas PONEAU (PONOT) charbonnier demeurant en cette paroisse, la marraine Marie MORIGNEAU tante du dit enfant, aussi de cette paroisse; le père non présent le parrain et la marraine ont déclaré ne savoir signer dece interpellé – Mairie de Villeneuve-le-Comte 77 –

• Union : Acte de mariage – POTTIER Jean Jacques Madeleine et MORIGNEAU Marie Louise Marguerite – L’an mil sept cent quatre-vingt-dix, le vingt-cinq octobre, après trois publications faites aux prônes des messes paroissiales les dimanches vingt-six septembre dernier, trois et dix du présent mois sans opposition du futur mariage entre Jean Jacques Madeleine POTTIER manouvrier fils majeur de défunt Jacques POTTIER aussi manouvrier en cette paroisse et de Marie Jeanne VILLAIN son épouse ses père et mère d’une part, et Marie Louise Marguerite MORIGNOT fille mineure de défunt Louis MORIGNOT manouvrier en cette paroisse et de Marie marguerite DIMBLE son épouse ses père et mère d’autre part, vu la lettre de mariage signée ?, les fiançailles faites la veille, nous soussigné curé leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence du côté de l’époux de sa susdite mère qui a déclaré ne savoir signer, Pierre, Nicolas Victor, Charles et Toussaint POTTIER ses frères, tous les quatre de cette paroisse qui ont déclaré ne savoir signer, de sieur Jean TAVERNIER fermier de la Grande Maison, et Étienne vigneron à Monbarbin paroisse la Chapelle (Crécy), et du côté de l’épouse de sa susdite mère qui a déclaré ne savoir signer, de Ferdinand DAVOINE oncle, de Jean Baptiste BEAU? jardinier aux ?, Antoine ? qui ont signé et autres parents – Mairie de Villeneuve-le-Comte 77 –


• Décès : Acte de décès – MORIGNEAU Marie Louise Marguerite – Du huitième jour du mois vendémiaire an treize de la république, neuf heures du matin Acte de décès de Marie Louise Marguerite MORIGNOT femme de Jean Jacques Magdeleine POTTIER décédée le sept vendémiaire à quatre heures du soir née à Villeneuve le Comte département de Seine et Marne demeurant à une lieue de Villeneuve le Comte fille de défunt Louis MORIGNOT et de Marie Marguerite DIMBLE. Constaté suivant la loi, par nous Denis ? adjoint du maire de Villeneuve le Comte faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, sur la déclaration à nous faite par Jean Jacques Madeleine POTTIER demeurant à Villeneuve le Comte profession de manouvrier âgé de quarante ans qui a dit être mari de la défunte et par Michel Antoine HEURTEFEU, demeurant à Villeneuve le Comte, profession de manouvrier âgé de trente-cinq ans qui a dit être beau-frère de la défunte et ont les dits déclarants le premier a déclaré ne savoir signer et le second a signé avec nous – Mairie de Villeneuve-le-Comte 77 –


Mission N° 3 : la carte d’identité de mon Sosa 2020

fils de Villecomtois, père et grand-père de Villecomtois
Fiacre mon Sosa 2020 est bûcheron


Mission N° 4 : la vie de mon Sosa 2020

Comme son père et son grand-père, Fiacre est natif de Villeneuve-le-comte,
un pur Villecomtois, seine et marnais comme le sera une grande partie de sa descendance

A l’exception de Fiacre, les prénoms des enfants sont plutôt classiques, Jacques pour le fils aîné, comme le papa …. Et un second Jacques 10 ans plus tard, deux petites Madeleine, prénommées comme leur maman et …. Fiacre …. Prénom orphelin de ma généalogie

Fiacre est bûcheron, comme son père

Fiacre est le 4ème enfant de Jacques MORIGNEAU et Madeleine MARCHAND

Né deux ans après sa petite soeur Marguerite qui ne survivra que 14 jours ….
L’ainé des neuf enfants a vu le jour en 1709 et se prénomme Jacques L’ainé, l’ainé, car 10 ans après lui viendra Jacques Le jeune …
Outre la petite Marguerite, les parents de Fiacre perdront deux autres enfants jeunes, une petite fille âgée de 2 ans et un fils de 15 ans à peine

La vie de famille de FIACRE et Marie Jeanne

Le jeune couple s’est donc marié à Villeneuve le Comte, fief de la famille MORIGNEAU et aussi de la famille de Marie Jeanne, qui y est née, ainsi que ses parents …. Âgés respectivement de 20 et 17 ans, les jeunes mariés deviendront parents à leur tour, dès 1738

• la petite Marie Madeleine naîtra le 16 janvier 1738 et décédera le 16 mars de la même année …. le premier enfant de Fiacre n’aura vécu que 2 mois
• Viendra ensuite Marie Jeanne née le 8 février 1739 et décédée à 4 ans le 16 août 1743
• Une autre petite fille, Madeleine Angélique, verra le jour le 4 avril 1741 et décédera elle
aussi à 4 ans le 18 février 1745

Viendront ensuite :
Louis MORIGNEAU (notre ancêtre) né le 28 aout 1743, décédé le 27 avril 1788 …. sa fille Marie Louise épousera un POTTIER dont nous descendons mes sœurs et moi

Puis Marie née en 1746, toujours à Villeneuve-le-Comte ou elle décédera en 1821 à l’âge de 75 ans

L’orthographe du patronyme des deux derniers enfants de FIACRE deviendra, par la plume du nouveau curé sans doute, MORIGNOT
• Tant pour Alexandre né en 1748
• Que pour Marie Marguerite née le 27 février 1750 et dernière enfant de mon Sosa 2020

Issu d’une fratrie de 9 enfants, FIACRE en aura eu lui-même 7 dont 4 auront atteint l’âge adulte

FIACRE perdra son épouse en 1750, le 28 octobre
Marie Jeanne avait à peine 31 ans
Fiacre lui survivra 36 ans


BONUS
VILLENEUVE LE COMTE
Fief de
Fiacre MORIGNEAU (MORIGNOT) – mon Sosa 2020 –
et de la famille POTTIER qui en découle ….
La ville est une ancienne bastide, la seule au nord de la Loire, voulue au XIIIe siècle par le
comte de Champagne pour marquer la limite de son territoire.
Forte d’environ 600 habitants du temps de FIACRE

J’ai « aimé » la liste des maires successifs
….. Homonymes ou ancêtres collatéraux
…. peut-être

Cliquez pour lire le PDF

HAUT DE PAGE

2 réflexions sur “Mon Sosa 2020

Répondre à bealct Annuler la réponse.