ESPRIT HULLARD

Ancêtre collatéral Invisible

Oncle à la 7e génération de Véronique, Arielle et Virginie et à la 8ème génération de Jean-Christophe

Cet ancêtre invisible, l’est d’autant plus qu’en dehors de la ligne directe ….. Il est le frère aîné de Joseph Hullard, notre Sosa 240, 496 pour Jean-Christophe

Cet « invisible » m’a d’abord intrigué par son prénom, ESPRIT, le seul de notre généalogie

Étymologie d’Esprit est latine : de spiritus, souffle. Souffle de Dieu, sa force, son action secrète et infiniment discrète, l’Esprit n’est pourtant pas une chose mais une personne, la troisième personne de la Trinité. Il procède du Père et du Fils, égal au Père et égal au Fils. Il n’est pas un saint mais le Saint qui fait tous les saints.

Ce prénom a disparu de l’usage, en France, depuis la fin du XIXe siècle. On ne rencontre plus Esprit, aujourd’hui, que sous la forme italienne ou corse, Spirito ou Spiritu. Avec le très rare Esprit, ils sont fêtés, en l’honneur de la troisième composante de la sainte Trinité, cinquante jours après Pâques, à la Pentecôte

Prénom     Biblique     par excellence, il témoigne de la foi chrétienne de ses parents, lesquels nommeront leur second fils      JOSEPH           En hommage sans doute au couple Joseph et Marie …Les origines Chrétiennes de la famille sont incontestables


Esprit Hullard est né à Cessieu, dans le Dauphiné, l’actuel département de l’Isère, vers 1753 et décédé dans ce même lieu en 1801

Esprit aura été baptisé le jour même de sa naissance, comme ce sera le cas pour son frère cadet …. Il était de coutume de baptiser les enfants à peine étaient-ils nés, de peur qu’ils ne décèdent avant , se privant du paradis faute d’avoir été reconnu par les fidèles

Le baptême aura certainement été célébré dans la petite église du village , l’église Saint-Martin

En 1172, l’église de “Seysseu” est dite du patronage de St-Theudère (Saint-Chef). La visite pastorale de 1705 y dénombre huit chapelles différentes.

En 1793, l’église est dite “pillée” par les envoyés de Vauquoy, citoyen membre du comité révolutionnaire de Lyon Elle sera réédifiée, plus belle et plus grande en 1863 …. Telle que photographiée ci-contre

Cessieu – commune située dans le Dauphiné, bénéficie d’un environnement exceptionnel dans un triangle Lyon-Chambéry-Grenoble – est situé à 9 km de Bourgoin-Jallieu et à 5 km de La Tour-du- Pin . La rivière Bourbre traverse le village et y assure l’approvisionnement en eau

Sous l’autorité française et jusqu’à la Révolution de 1789, le Dauphiné constitue l’apanage du fils aîné du roi de France qui prend, dès sa naissance, le titre de Dauphin …. Et oui ça vient de là …..

À la suite de la Révolution française, la région se retrouve divisée en trois départements : la Drôme, les Hautes-Alpes et l’Isère

C’est ici que naquit Esprit, fils aîné de Claude Hullard, cultivateur et d’Anne MARMONNIER, dans ce bourg rural ou il passera toute sa vie

Le Dauphiné dans ses limites du XVIII° siècle et les communes et départements actuels.

Esprit Hullard est donc né et a passé toute sa vie à Cessieu, sur les bords de la Bourbre.

A cette époque, Cessieu était un gros village d’environ 1 500 habitants.

Le territoire de Cessieu se situe intégralement entre la plaine de Lyon et la bordure occidentale du plateau du Bas-Dauphiné qui recouvre toute la partie iséroise où il n’y a pas de massifs montagneux.

Le plateau se confond en partie avec la micro-région du Nord-Isère, région qui est composée essentiellement de collines de basse ou moyenne altitude et des longues vallées et plaines

La famille Hullard est installée à Cessieu depuis quelques générations déjà …. Les pâturages, la grosse tour et l’environnement sylvestre sont le décor dans lequel vivent notre invisible et sa parenté

…. Le père Claude Hullard y est né vers 1731. Et c’est ici qu’il a rencontré celle qui deviendra son épouse, Anne MARMONNIER, une fille du pays


La vie de famille

D’origine modeste – Claude, le père d’Esprit, est cultivateur-laboureur – la petite famille vit néanmoins plutôt bien, mange à sa faim et est propriétaire d’un lopin de terre qui permet ainsi d’assurer la pitance de ses membres.

Claude Hullard et son épouse Anne exploitent donc leur terre, ils sont également propriétaires de

« bêtes » …. Le travail est rude, à la fin de la journée le couple est éreinté et cependant la famille se constitue

Va naitre Esprit, le fils ainé en 1753

Il est probable que d’autres naissances auront lieu avant celle de Joseph, notre aïeul, le 12 décembre 1762 Neuf ans le sépare de son frère aîné

Le petit Esprit sera rapidement mis au travail par ses parents, il va s’adonner aux travaux de la terre et seconder son père, faisant ainsi son apprentissage, et passant comme le veut « l’éducation de l’époque » à côté de ces années joyeuses et insouciantes que vivent les enfants d’aujourd’hui. A moins de 6 ans c’est un petit paysan déjà aguerri. Son quotidien sera rude, fait de corvées diverses et variées, au gré des saisons et aux cotés de son père

Anne, la mère d’Esprit se consacre à la maison, la cuisine, la lessive (…) tout en participant également au travail de la terre et aux soins des bêtes Elle a peu de temps à consacrer à son fils

…. L’exploitation est une priorité, d’elle dépend la survie de la famille


Qu’est-ce précisément un “laboureur” ?

La réponse nous est fournie par ce bon La Fontaine dans sa fable “Le laboureur et ses enfants” que nous avons tous apprise à l’école primaire.

Ainsi donc , et bien entendu , le “laboureur” était un cultivateur , mais c’était également et surtout un “propriétaire” ; il était plus ou moins riche, mais il laissait à ses enfants un “héritage de terres” .

Pour vivre de la culture de ses champs , il faut posséder au moins cinq hectares . Mais rares sont ces privilégiés ; le plus grand nombre possède au plus un hectare .

Pour cultiver le domaine … une seule pensée : épargner et employer ses épargnes à acheter des terres , à s’arrondir …

“ Beaucoup de petits propriétaires ruraux ne se contentent pas de cultiver leurs champs . Pour améliorer leur sort, ils exercent un métier d’appoint, sont meuniers , maçons , charpentiers , tailleurs , bourreliers , charrons , cordonniers , cabaretiers , maréchaux-ferrants , maître de postes …”

Ainsi s’écoule la jeunesse d’Esprit entre travail, effort et épargne pour vivre mieux


Esprit se marie et fonde sa famille

Esprit va rencontrer et épouser une jeune dauphinoise, Marie Anne ROUSSET qui va lui donner son seul fils Jean HULLARD, né en second entre ses deux sœurs, Virginie qui verra le jour en 1779 et Marie qui naitra en 1783 …. Esprit a 30 ans à la naissance de Marie et toute cette maisonnée vit sur le « domaine » familial avec les grands-parents Claude et Anne

Jean, le seul fils d’Esprit sera initié très jeune au métier de laboureur, par son père et son grand- père. Son enfance se déroulera comme celle d’Esprit avant lui entre apprentissage « professionnel » et dur labeur.

C’est que les enfants ne sont pas nourrit « gratuitement », les petits gars sont de la main d’œuvre au champs, et les fillettes occupées aux travaux du ménage, apprennent le métier d’épouse auprès de leur mère

Hélas, Marie-Anne décédera, laissant Esprit veuf et père de 3 jeunes enfants.

Il se remariera quelques mois tard, avec Marie GUÉRIN qui s’occupera des enfants, tout en lui en donnant elle aussi trois ….. des filles, rien que des filles : Françoise née en 1792 suivie d’Antoinette en 1794 et la benjamine, Catherine en 1801

La vie familiale sera de courte durée ….

Anne, la maman d’Esprit décédera en 1793, juste après la naissance de Françoise, et un an avant la naissance d’Antoinette, elle ne connaîtra que 4 de ses petits-enfants issu d’Esprit, son fils aîné


L’hécatombe des années 1800 – 1802

Une grande partie de la famille d’Esprit va disparaître durant cette courte période de 1800 à 1802.

Alors que la famille a survécut à la « journée des tuiles » de 1788, prémices de la révolution de 1789, à la « grand peur » de juillet 89 … qu’il n’y a ni épidémie, ni famine plus que d’habitude, une série noire de décès va s’abattre sur la famille d’Esprit :

  • Sa fille Marie Décède le 22 septembre 1800 à Cessieu, à l’âge de 17 ans
Esprit lui-même, décède le 1er octobre 1801 à Cessieu, à l’âge de 48 ans …. le 9 vendémiaire an X / Témoin : Marie GUÉRIN, son épouse
  • Son père Claude Hullard, veuf depuis 1793, décède à son tour, un mois plus tard le 1er novembre 1801 à midi, à l’âge de 70 ans …. le 10 brumaire an X / Témoin : Marie GUÉRIN, sa belle-fille
  • Sa fille Virginie décède le 20 février 1802 à 22h00, à Cessieu, 38, à l’âge de 23 ans … le 1 ventôse an X / Témoin : Jean HULLARD, son frère, seul fils d’Esprit
  • Sa fille Catherine, née le 2 octobre 1801(le lendemain du décès de son père Esprit) décède le 6 septembre 1802 à 19h00, à Cessieu, à l’âge de 11 mois… le 19 fructidor an X / Témoin : Marie GUÉRIN, sa mère

En l’espace de quelques mois, Marie Guérin, l’épouse en seconde noce d’Esprit, enterrera son mari, son beau-père, ses deux belles-filles nées du premier mariage d’Esprit et pire que tout sa propre fille Catherine

D’esprit Hullard, restent en vie outre son épouse, son fils Jean, né de son premier mariage, ses deux filles Françoise et Antoinette, nées de son union avec Marie Guérin …. le père et la mère d’Esprit sont décédés, leur survit Joseph, notre ancêtre, frère cadet de Jean.

La famille Hullard ne compte plus guère de membres …. outre les 4 survivants de la branche d’Esprit, restent son frère Joseph (notre aïeul), son épouse Marie Rose EMERY et leurs 6 enfants


QUE C’EST-IL DONC PASSÉ ??

Jean, le fils d’Esprit sera journalier, et Joseph, le frère d’Esprit sera maréchal-ferrant à Châbons dans l’Isère …. tout porte à croire que le domaine, objet de tant de travail ait été perdu …..

ESPRIT HULLARD aura ainsi vécut moins d’un demi-siècle

Il se sera éteint au cours d’une vague de décès que je ne puis expliquer. Issu d’une population laborieuse dans le pur esprit dauphinois,

il ne sera plus un anonyme comme tant d’autre

Puisque nous sommes ses neveux et nièces et que nous nous souviendrons désormais de lui

La version PdF est ICI

Haut de page

Une réflexion sur “ESPRIT HULLARD

Répondre à bealct Annuler la réponse.