#1jour1Ancêtre 2

Après une petite pause pendant le ChallengeAZ ….

Image

le #1jour1Ancêtre reprend

… version « #1jour1Ancêtre 2 »

Si je vais rester fidèle à mes visuels, je tacherais de les étoffer de quelques lignes …
Les jours vont se suivre, les uns derrière les autres … Mettant un ancêtre à l’honneur chaque jour … Vous pouvez aller à la date de votre choix en cliquant simplement dessus 🙂

retour

9 décembre / 10 décembre / 11 décembre / 14 décembre / 17 décembre / 18 décembre / 29 décembre / 1 janvier / 4 janvier / 6 janvier / 7 janvier / 12 janvier / 14 janvier / 15 janvier


En ce 9 décembre 2020, un seul anniversaire … de Décès, celui de ma Sosa 503, Seine et Marnaise, de Combes la Ville, où petite j’ai vécu

la reprise commence bien !!
Je n’aime pas l’acte de décès de Marie Marguerite … Le seul acte au demeurant que je possède la concernant … Et que je ne remets pas en cause … Quoi que

Marie Marguerite Gaudron – la mienne – n’a à ma connaissance qu’un époux … lui-même décédé en 1799 … OR, c’est d’un autre, lui survivant,  dont elle est dite épouse sur son acte de décès

Entre 1799, année du décès de son « légitime époux au regard de ma généalogie » et 1802, année de son décès, elle se serait mariée une seconde fois, avant de décéder 3 ans plus tard …

Son dernier né  Clovis Basile HALLÉ est né  le 7 avril 1799, fils légitime de celui que je lui connais comme époux : Jean François HALLE, Perruquier de son état et décédé  le 14 mai 1799 … le petit Clovis a manqué de peu d’être un enfant posthume

Marie Marguerite se serait donc très vite remariée une fois veuve, pour sans doute trouver un soutien à ses enfants … Il faut que je creuse

………. 4 heures après publication ……….
Et après avoir bien, bien creusé …

Avec l’aide de mes copines généalogistes dont je salue la célérité 🙂 et en collaboration avec un généalogiste avec qui j’ai des ancêtre communs, Eric Noel, en charge de la collection Mayet pour Généanet … Sans oublier les commentaires reçus sur Twitter et qui m’ont fait me pencher plus avant sur cette Sosa
Je suis donc en mesure d’affirmer que

Marie Marguerite a usurpée sa place en ce 9 décembre 🙂

Bonne nouvelle : elle est bien ma Sosa, et mes errements sur son identité réelle ne me font pas défaire toute une branche …. Ouf

Et promis … Le prochain sera à la bonne date 🙂

retour sur #1J1A

Accueil du blog


François LEVASSEUR

François LEVASSEUR, fils de Pierre et  Nicole Dupré est né le 10/12/1722 à Nanteuil-sur-Marne, il est le 4ème des 5 fils du couple qui n’aurait eu que des garçons … Il porte le prénom de son frère, puiné de la fratrie et décédé en 1720 à l’âge de 4 ans … Avant lui était né le petit Augustin qui ne vivra que deux mois  … Sur les 5 fils du couple, 3 atteindront l’âge adulte

François sera maçon, comme son père et son frère Jean, Jean, le petit dernier de la fratrie … L’ainé, Pierre prénommé comme le papa, sera serrurier

C’est en 1747, à 25 ans qu’il convole en juste noces avec Marie Nicole Dupré, une Nanteuillaise comme lui, sa cadette d’un an … François et Marie auront au moins 11 enfants dont Charlotte ma Sosa, avant-dernière de la fratrie

En 1776, il perd sa si féconde épouse, à peine âgée de 53 ans … Il ne la rejoindra que 24 ans plus tard le 14 juin 1800 toujours à Nanteuil-sur-Marne … C’est son gendre Louis Ambroise GUYOT, l’époux de Charlotte qui déclarera le décès De François … Maçon de ma lignée décédé à l’âge honorable de 78 ans

retour sur #1J1A

Accueil du blog


Un mariage

Mariage n°2 sur 3 … Pour mon Sosa 8


le 11 décembre 1890, à Odessa, mon arrière-grand-père convole pour la seconde fois … Il épouse la sœur de sa première femme, prématurément décédée …
Ce premier mariage, fut stérile … Sa seconde épouse Marie Joséphine lui donnera deux enfants, un petit garçon qui ne vivra pas longtemps et une fille, Léonide, dont je n’ai aucune autre trace que sa date de naissance

C’est sa troisième – et dernière – épouse qui lui donnera mon Grand-père, benjamin d’une fratrie de 3

retour sur #1J1A

Accueil du blog


3 NOMS

Marie Lhuillier, ma petite collatérale, héroïne du généathème « raconter un ancêtre ayant exercé un métier d’art » est née à Nancy, le 4 Avril 1835 … Trouver son acte de naissance avait été un vrai challenge, puisque je la cherchais sous patronyme Lhuillier …

Comment aurais-je pu imaginer que papa et maman vivaient « dans le péché » en union libre en 1835 … Les coquins … Outre Marie, née sous matronyme Brisson, ils ont légitimé un autre de leurs enfants, né également avant le passage par l’autel

Marie épousera Louis Pennequin, un de mes oncles …

Née BRISSON, légitimée LHUILLIER épouse PENNEQUIN, Marie était Brodeuse … Elle s’éteindra bien jeune … 33 ans … le 14 décembre 1868, laissant derrière elle 4 enfants en bas âge

Haut de page

Retour à l’accueil du blog


Un vigneron

Il est mon Sosa 210

Fils d’un maitre d’école, Louis Ambroise GUYOT est issu d’une fratrie de 11 … dont seulement 3 filles … Son frère ainé se prénomme simplement Louis, comme leur papa … Les autres garçons ont deux prénoms … Louis en premier et un second, se sera Ambroise pour mon Sosa …  Louis Ambroise GUYOT, né le 6 juin 1758 à Nanteuil-sur-Marne où sont établi ses parents

Il nait 5ème de la fratrie … Et il apprendra si ce n’est à lire et écrire couramment … Il n’est ni l’ainé ni le puiné … A tout le moins sait -il signer comme en atteste son acte de mariage

Vigneron, il épousera Charlotte Thérèse LEVASSEUR, une jeune fille de sa paroisse, qui lui donnera 6 enfants en plus de travailler à la vigne avec lui … il s’éteindra à 51 ans, le 17 décembre 1809 … Décès déclaré le 18 par son fils de 22 ans, Jean Baptiste

Haut de page

Retour à l’accueil du blog


Blaise et Magdeleine MULLER

Blaise et Magdeleine, mes Sosa 32 et 33 se marièrent en 1807 … Ils auront 3 enfants dont la première née, Marie Rose, vit le jour le 18 décembre 1816 …

le 10 avril 1815, vers dix heures du matin, le volcan Tambora, en Indonésie, se déchaîna, une colonne éruptive de 44 kilomètres de haut occulta le ciel.

Et l’année 1816, qui s’abattit ensuite sur l’Europe fut surnommée « l’année sans été » : la cendre envoyée dans la stratosphère a fait plusieurs fois le tour de la Terre, occasionnant des crépuscules d’une allure surnaturelle mais aussi des chutes de neige rouge, des vents volcaniques et un refroidissement général

Au cours des trois années qui suivirent l’éruption du Tambora, un peu partout dans le monde, vivre c’était souffrir de la faim. Partout sur la planète, les récoltes ont été réduites à néant à cause du gel, de la sécheresse ou noyées sous des pluies diluviennes, provoquant une grave et souvent mortelle famine

Cette année-là, Blaise et Magdeleine perdirent leurs deux fillettes … Marie Rose décéda le 20 janvier 1816 à l’âge de 8 ans et trois jours plus tard, le 23, ce fut au tour de Madeleine, 5 ans

le Tambora aura été un bombardier furtif en cette terrible année 1816
qui laissa pour mortes deux fillettes de ma généalogie

Mon Sosa 16, Maurice, naitra 2 ans plus tard

Haut de page

Retour à l’accueil du blog


LE MARIAGE DE MES PARENTS

Le 29 décembre 1962, Gérard épousait Claude … Je ne sais pas si la cérémonie civile fut suivie ou non d’une bénédiction en l’église de Goussainville

Ce que je sais en revanche, c’est que « l’honneur » fut sauf …. je naissais 46 jours après l’union de mes parents … Première enfant légitime du couple


 … trois ans plus tard arrivait Arielle

 suivie de Virginie, la petite dernière

58 ans plus tard, nos parents fêtent aujourd’hui leur noce d’érable

retour sur #1J1A

Accueil du blog


NOUVEL AN & ANNIVERSAIRE

Pas de bla bla aujourd’hui 1er Janvier 2021 … Juste tous mes vœux à toutes et tous
Et …. Un joyeux anniversaire à mon Tonton, né le 1er janvier

Jean-Michel, le petit frère consanguin de notre mère, plus un grand-frère qu’un Tonton, avec lequel nous avons fait les 400 coups …
Bon anniversaire Tonton !!!

retour sur #1J1A

Accueil du blog


UN TISSIER

C’est le 4 janvier 1717 que naquit François GRAND’EURY, fils de Joseph et d’Anne Pécheur, il fut aussitôt baptisé dans la petite église de Vitrey … 22 ans plus tard, Il promet le mariage à une jeune ville de la ville voisine … et promesse fut tenue

L’an mil sept cent trente-neuf le huitième novembre François GRAND’EURY et Anne BARBASAN ont été fiancés et se sont promis mutuellement de se marier ensemble aussitôt que faire se pourra et au plus tard dans quarante jours. Les quelle promesses ont été reçues et bénies par moi (curé d’Houdreville)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… 9 jours plus tard

L’an mil sept cent trente-neuf le dix-sept de novembre après avoir ci devant publié trois bans au prône de la messe paroissiale d’Houdreville, les premiers des jours de la Toussaint, le second le jour de la St Martin et le troisième le dimanche suivant ; sans quoi il soit trouvé aucun empêchement ni opposition entre François GRANDEURY fils de Joseph GRANDEURY et d’Anne PECHEUR de la paroisse de Vitrey et Anne BARBAZANT fille de Claude BARBAZANT et de défunte Renée THOMAS de cette paroisse. Je soussigné Nicolas Raville Prêtre Curé du dit lieu ay reçu leur mutuel consentement et leur ai donné la bénédiction nuptiale

Le couple formé par François et Anne aura au moins 9 enfants, dont mon ancêtre Elisabeth, née en 1751 … François s’éteindra en 1759, à 44 ans …

L’an mil sept cent cinquante-neuf le trois septembre est décédé en cette paroisse à une heure après midi François GRANDEURY tissier âgé de quarante-quatre ans après avoir été confessé et reçu le St Viatique et l’Extrême Onction. Son corps a été inhumé le quatre du dit mois proche le charnier avec les cérémonies par notre sainte Mère l’Eglise

… Anne le rejoindra 9 ans plus tard

retour sur #1J1A

Accueil du blog


Claude EMERY

Claude EMERY, mon Sosa 964, né et décédé au Grand-Lemps …
Fils de Claude et Antoinette Grusard, il vit le jour le 1er juin 1666, et fut aussitôt baptisé dans la chapelle des pénitents au Grand-Lemps

De cette chapelle érigée au XIV° siècle, il ne reste que le beffroi au centre du bourg

Claude épousera Anne Couturier, jeune fille de bonne famille (voir ICI) qui lui donnera pas moins de 12 enfants, dont mon ancêtre Alexi … et un petit Augustin, qui sera l’ascendant d’Apollinaire dont je vous ai longuement parlé ICI, le chirurgien de Napoléon  

Claude décèdera au Grand-Lemps, le 6 janvier 1741, à l’âge de 74 ans

… Sa si féconde épouse Anne partira également à 74 ans … le 24 octobre 1754

retour sur #1J1A

Accueil du blog


MARIAGE DE MON SOSA 490

Jean Marie LOISEL, fils d’Antoine, manouvrier et de Madeleine Briquet convole en justes noces le 7 janvier 1767 … Il épouse la fille de Pierre Paillet, manouvrier et de Marie-Claude Lefeuvre, la jeune et encore mineure Marie Madeleine Paillet

Les jeunes mariés et leurs parents sont tous originaires de la ville de Compiègne, paroisse dans laquelle se déroule l’union
Les parents des mariés sont présents à la noce, ainsi que le parrain de la mariée … Tous ne signeront pas l’acte de mariage, les parents déclarant ne pas savoir signer

Au moment de son mariage, Jean Marie est déjà compagnon bonnetier et l’un de ses témoin est compagnon chapelier

Le jeune couple aura à ma connaissance deux enfants, l’ainé, un fils prénommé Jean Charles et né le 3 octobre 1767 … Le mariage aura été consommé dès la nuit de noce 😊 … et mon ancêtre Marie Claude qui naitra 8 ans plus tard, le 1er septembre 1775

Cette branche de ma famille maternelle deviendra par le jeu des mariages, Hullard

retour sur #1J1A

Accueil du blog


UNE COLLATERALE

Henriette Sophie Dhien, fille d’Etienne et de Thérèse Séraphie Guillermin, est née le  vendredi 12 janvier 1849 à Châbons dans l’Isère …

Je n’ai toujours pas trouvé son acte de naissance, mais par chance, lors de son union avec Pierre Hullard, les dates de naissances ont été précisées sur l’acte de mariage

Henriette Sophie est l’épouse d’un des petit-fils de mon Sosa 240

… une petite collatérale donc, qualifiée de « propriétaire » sur son acte de mariage … Tout comme celui qu’elle s’apprête à épouser en jour de juin 1879

100 ans auparavant, les jeunes époux auraient été qualifiés de « laboureurs » ou « cultivateurs » … Mais la révolution et passée par là, et les voilà Propriétaires … Ho, ne vous y trompez pas, peut-être – et même probablement – sont-ils deux modestes paysans, mais propriétaires de leurs terres, même s’il ne s’agit que d’un petit lopin de terre tout juste suffisant à nourrir la famille, ils sont propriétaires !!!

Je n’ai pas poussé plus loin mes investigations sur ce couple, et suis bien en peine de vous dire si leur union fut ou non féconde

retour sur #1J1A

Accueil du blog


UN LOINTAIN TONTON

Augustin Emery, fils Claude, mon Sosa 964, et d’Anne Couturier naquit au Grand-Lemps le 14 janvier 1715 … Après de longues études, il sera Surgeon, il épouse une jeune fille de la paroisse voisine, Marie Bordas le 14 janvier 1743 … A l’âge de 28 ans tout rond, puisque c’est le jour de ses noces qu’il fête son anniversaire

Augustin et Marie auront 7 enfants, Etienne ,l’ainé arrivera 9 mois après la nuit de noce suivront Jeanne, Joseph, Marie Claude, François et enfin Louis en 1758

Etienne leur fils ainé sera le père de celui dont je vous ai longuement parlé ici, le chirurgien de Napoléon  

Augustin s’éteindra le 18 janvier 1769 … Au Grand-Lemps, Marie le rejoindra quelques années plus tard  

retour sur #1J1A

Accueil du blog


Hilaire Louis Philippe Vallet

Hilaire Louis Philippe , benjamin de Jacques Marie Valet et Catherine Brousolle est né le 15 janvier 1872, à Lyon … Petit frère de mon Sosa 28, il épousera le métier de son père : Galocher

Je vous ai parlé de lui lors du Challenge AZ de 2020 … Il était mon « H » … Recyclage 😊

Hilaire épousera Pauline BERT à Lyon le 10 avril 1897 … J’ai juste relevé les signatures des jeunes mariés

Etant un collatéral, je n’ai pas encore investigué plus loin, et si je sais que cette union fut féconde, c’est uniquement parce que c’est son fils Simon qui déclarera son décès le 18 janvier 1936, toujours à Lyon … Lequel fils est « chauffeur de taxi » en cette année ou décède Hilaire, à l’âge  de 64 ans

retour sur #1J1A

Accueil du blog

2 réflexions sur “#1jour1Ancêtre 2

Laisser un commentaire