LES MAMANS FÉCONDES DE MA GENEALOGIE

En cette veille de fête des mères, je vous propose de vous pencher sur les mamans, très fécondes, de ma généalogie … Ces dernières furent mères bien bien avant que ne soit instaurée « la médaille d’honneur de la famille française » …

Mes ancêtres, et les vôtres aussi je pense, sont bien loin du record du monde du plus grand nombre d’enfants, officiellement enregistré, qui serait attribué à la première épouse d’un peintre russe, Feodor Vassiliev.
Cette mère de famille aurait mis au monde SOIXANTE SEPT enfants, entre 1725 et 1765, dont seize fois des jumeaux, sept fois des triplés et quatre fois des quadruplés.

LES GRANDES FRATRIES DE MA GENEALOGIE

UN JOUR UN ANCÊTRE III

Après une petite pause je reprends le principe de la mini publication quotidienne ou presque avec cette troisième mouture du 1J1A Les versions 1 et 2 sont respectivement ICI et LA


UN JOUR UN ANCÊTRE III est le début du second tour du calendrier … Entre mes ascendants, et/ou collatéraux oubliés ou passés sous silence lors des deux premiers « chapitres », je devrais pouvoir encore tenir une année … Sans compter que mon petit arbre continue, lentement mais sereinement de s’étoffer.
Jour après jour un ancêtre direct ou collatéral fera donc la « une » de cet article … Jour d’anniversaire de naissance, de mariage ou de décès, se sera l’occasion de faire connaissance, de rechercher les actes manqués manquants et de papoter un peu sur une vie, un évènement ou un lieu

C’est donc à Scolastique d’ouvrir cette nouvelle « danse des anniversaires »,
elle qui est née un 18 mai

Scolastique … et tous les autres

MARIAGE, RE MARIAGE ET RE ENCORE

Les Généathèmes, initiés par Sophie Boudarel en juin 2013 et repris par Geneatech, nous offrent la possibilité outre d’écrire sur un thème, de secouer un peu notre arbre … Un thème par mois pour étoffer nos blogs.

En ce mois de mai, Geneatech propose comme thème :
HISTOIRE DE REMARIAGES
Parlons donc mariage ….  Mariages successifs

Durant l’Ancien Régime et jusqu’à la Révolution l’âge fixé pour convoler est celui de l’âge nubile à savoir 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons

La plus jeune mariée de ma généalogie avait 13 ans, mère à 14 ans et veuve à 35 … Je doute qu’il s’agissait d’un mariage d’amour … Peut-être que sa seconde union fut plus « consentie »

Qui de nos ancêtres s’est marié -successivement- plusieurs fois ??

je croyais le « record » détenu par mon arrière-grand-père Edouard
qui convola trois fois

 Mais que nenni

Un des trois fils survivants de mon « RDV Ancestral scolaire »
quatre fois veuf, convola à … quatre reprises

4 faire part de mariage

SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE

UN RENDEZ-VOUS ANCESTRAL STUDIEUX

#RDVAncestral … Le défi mensuel des généablogueurs, initié par Guillaume Chaix, du blog le Grenier de nos ancêtres.

Mélange de littérature et de généalogie qui consiste à « rencontrer pour de vrai » un de nos ancêtres, sur son lieu de vie, à son époque, et de dialoguer, ou pas, avec lui

Pourquoi toi mon cher Louis ??
Quelle idée as-tu donc eu de m’interpeller en cette journée de « rendez-vous ancestral » ??
Et me propulser dans une école … dans ton école …
Celle-là même où tu n’es pas élève studieux, mais enseignant …

Une lignée de clercs, maitres d’école