AVANT L’AUTEL …

Les #Geneathèmes initiés par Sophie Boudarel sont aujourd’hui entre les mains malicieuses de Geneatech … Un thème mensuel à développer à notre sauce, de quoi égayer, enrichir et compléter notre généalogie, et faire vivre nos blogs… En ce mois prémices de l’été … Juin, la saison des amours.

Un petit dernier généathème avant l’été …
Les enfants nés hors mariage.

Les vacances, le sable chaud et les amourettes d’été … Qui durent ou s’éteignent aux premières feuilles mortes … Et les petits -non prévus- qui pointent le bout de leur nez au printemps suivant.

Et moi, naïve, qui croyais nos aïeux sages jeunes gens, et pures mariées, vierges devant l’autel … Que nenni !!! Nos ancêtres étaient eux aussi des coquins qui « croquaient la pomme » avant l’heure 😂 … Enfin, pour certains.

La fleur d’oranger, donnée comme symbole de virginité, est utilisée dès 1860 dans la confection de couronnes et de bouquets de mariée ainsi que pour le « bouquet de virginité » du mari porté au revers de son costume… Certains de mes ancêtres ne portaient donc pas ce symbole sur eux le jour des épousailles …  Y compris sans doute certain(e)s même sans marmaille déjà à leurs basques seins le jour des noces.

Juste une petite aparté avant « mes » enfants nés hors mariage…
Les mariées enceintes !!!

J’en ai quelques-unes, à commencer par ma propre mère mariée le 29 décembre et mère le 12 février … Ne croyez pas que j’étais un bébé chétif né avant terme … Non, non … Ha la douceur de la pinède Corse en période estivale 😂

Et ma chère mémé Loulou … Née quatre mois après le mariage de ses parents !!! Dans l’Espagne pourtant très catholique du début du XX° … Bravo arrière-grand-papy !!!

Allez, maintenant c’est parti pour mes petits nés hors mariage

Deux prénoms me viennent tout de suite à l’esprit … Deux petits nés plus qu’hors mariage … Nés de père « non-nommé » comme on le dit plus pudiquement que de « père inconnu »

  • François Parisot, mon petit Sosa enfant abandonné né de « père non-nommé » et dont la maman a tut sa propre identité … Un petit sans famille.
  • Et la petite Léa, fille de Marie Labrune qui elle restera auprès de sa maman … Fillette sans papa

A cette courte liste, je n’oublie pas ma petite Marie … Aux trois noms, née sous matronyme, légitimée sous patronyme et épouse de … Marie née Brison, légitimée Lhuillier et épouse Pennequin … Tient, tient, chez Pennequin aussi j’ai un autre petit légitimé par mariage.

Viennent ensuite … Hé bien quelques prénoms, finalement assez nombreux … Au regard de la « bienséance » du « politiquement correct » pour reprendre une expression (dont j’ai horreur)  de notre temps …

Tous dans ma branche HULLARD,
où on faute, on faute, on faute et on épouse après !!

Jean-Pierre Hullard et Marie Adèle Benoist se marient entre 1862 et 1863 … Leurs fils ainés viennent au monde pour Jean-Pierre « junior » le 15 mars 1857 à Fontainebleau ; Pour Louis Alphonse le 12 septembre 1858 à Meaux, arrive ensuite Joséphine Julie née le 14 avril 1861 à Saint-Germain-en-Laye … A la quatrième naissance, celle de Marie Antoinette le 13 mars 1863 à Vaux-le-Pénil, le couple est marié !!! la petite est fille légitime … Enfin « dans les clous » mon Dragon de la garde et sa bien-aimée … Ils pourront donc déclarés légitimes les cinq suivants … Une grande famille dont le N°2 n’est autre que le père de mon marchand de chiffons.

Et que je reproduits le schéma de papa et maman … Deux nouveaux petits Hullard nés hors mariage, Louis Adrien en 1886 et Louis André en 1890 … le petit dernier, le seul qui ne survivra pas est né en 1897, enfant légitime …. Venu au monde un an après les épousailles de Louis Alphonse et sa douce.

Et Louis Adrien, mon chiffonnier donc, que va-t-il faire ?? Tout pareil que papa et papy !!! Quatre mouflets … Tous nés hors mariage, qu’il légitimera en épousant leur mère … six ans après la naissance du petit dernier. Leurs 4 enfants nés avant mariage ont été reconnus et légitimés par cette union. Ils sont tous inscrits sous le nom de leur mère à Boulogne-la-Grasse… Vous n’en saurez pas plus, ils sont trop contemporains.

Une branche de rebelles donc que ces Hullard dont je descends en droite ligne par ma grand-mère maternelle … Sont nés hors mariage 9 enfants sur 3 générations.

De tous temps, et en toutes régions, des jeunes gens ont fait  » Pâques avant les Rameaux  » pour ma branche Hullard, tous originaires d’Ile de France voire de Paris, il était sans doute plus facile d’assumer des enfants illégitimes, naturels, nés hors mariage que dans les campagnes où les mentalités, la forte présence du curé, faisait peser la culpabilité et la honte tant sur la mère que sur toute la famille …

En ce qui concerne mes petits « hors mariage », on est bien loin de 1639 et de l’ordonnance de Louis XIII, faisant que tous les enfants nés hors mariage soient frappés d’indignité, d’incapacité totale de succession, en clair exclus de la famille… bâtards sans avenir, reniés par tous, enfants de la honte aux mères stigmatisées (oserai-je aux pères se vantant de leur vigueur sans conséquence sur leur réputation ?? oui, j’ose !!)

Autres temps, autres mœurs … Aujourd’hui près de la moitié des naissances est hors mariage, le terme péjoratif de « fille-mère » n’existe pratiquement plus … Parents non mariés, Maman solo, père célibataire … Des schémas devenus classiques.

Pour autant il aura fallu attendre la réforme du droit de la famille en début de notre XXIème siècle …  Pour que tous les enfants, tous … légitimes, naturels, adultérins … soient égaux en droits au regard de leurs père et mère … XXIème siècle !!!

Hou la la !!! En me relisant …
Ma branche paternelle me semble tout à coup bien sage !!!

Qu’il s’agisse de François, Léa, Marie et tous les petits Hullard : Jean-Pierre, Louis Alfonse, Joséphine, Louis Adrien, Louis André, Berthe Saturnine, Gabrielle Yvonne, Antonia Raymonde et Marcel Joachim…. Tous figurent sur mon flan … Maternel…. Ma lignée rebelle aux traditions.

3 réflexions sur “AVANT L’AUTEL …

Répondre à Bruneau Christiane Annuler la réponse.