Z … Comme Fin

Je Zappe le petit dernier faute de métier en « Z » dans ma généalogie

Hier il fallait trouver

À l’origine, le mot « imagier », souvent orthographié en français médiéval Ymagier, désigne le métier de celui qui réalise des images de tous ordres, peintures murales ou sur tous supports, vitraux, sculptures, ou « images » dans le sens moderne, c’est-à-dire des représentations de thèmes variés. Elles sont reproduites par l’estampe puis par l’imprimerie, ce qui peut inclure les cartes à jouer.
Le métier d’Ymagier s’est perdu dans la spécialisation des différentes activités : peintre, verrier, sculpteur, graveur, etc. Le mot imagier ne désigne plus que l’objet : un recueil d’images imprimées

Source : Wikipédia

Aucun de mes ancêtres n’exerça ce métier

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

—————–

—————–

MERCI A TOUS
À L’ANNEE PROCHAINE POUR UN NOUVEAU
CHALLENGE AZ

Et maintenant place à la lecture,
J’ai quelques centaines d’articles à lire

Retour vers mon Challenge AZ 2021

Y … Comme aucun

Aucun de mes ancêtres n’a exercé ce métier en « Y »

Samedi il fallait trouver

Quand le « X » est encerclé …

Tisserand, Tixier, Saieteur, Sayeur, Saiteur, Texier, Sayeteur … Tissier, tel est le métier de François mon Sosa 398 en Meurthe-et-Moselle… Dans la branche paternelle de mon fils un autre Tixier exerce dans le Haut-Rhin, Bartholomäus Haller tout à la fois Tisserand – Tourneur – Journalier et Tissier

« C’est dans des ateliers semi-enterrés voire des caves, que les hommes travaillent sur leurs métiers dans une atmosphère humide pour éviter que le fil ne se casse … Ils sont au milieu des bouloches de tissu dans la pénombre et l’humidité. »

L’espérance de vie du Tixier dépasse rarement les 50 ans … François décèdera à 44 ans, Bartholomäus à 51 ans

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

X … Comme François

Hier il fallait trouver

Le wagonnier est un ouvrier chargé de la manœuvre des wagons… Joseph Casimir, mon collatéral était employé au chemin de fer de l’Est … qui dit qu’il n’était pas Wagonnier ?

C’est de toute façon, le seul de mes ancêtre dont la profession pourrait correspondre à ce que réclame ce très redouté « W »

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Pour les deux dernières lettres … Bon week-end et bonnes lectures à tous

Retour vers le Challenge AZ 2021

W … Comme Casimir

Voilà l’heure du redouté « W »

Hier il fallait trouver

Ne pas confondre le Viticulteur qui est le « jardinier de la vigne », il plante et vérifie la croissance de la vigne quand le vigneron intervient dans la totalité du processus de fabrication d’un vin, de l’entretien des vignes jusqu’à la mise en bouteille.

Des vignerons il y en a pléthore dans mon arbre, et même une vigneronne, Thérèse DEMARNE, épouse d’un … Distillateur … le « D » de ce challenge

Il n’est pas rare de se trouver des ancêtres vignerons, tant la pratique était courante en France, dans toutes les régions…. Alors en Alsace quoi de plus naturel que de travailler la vigne à l’instar de Blaise MULLER , mon Sosa 32

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

V … Comme Blaise

Un grand classique dans nos généalogies

Hier, il fallait trouver

Un si petit coup de triche, qu’il passe inaperçu 😂 …
Aucun métier en « U » …
Mais des ancêtres bûcherons … Tel mon Sosa 2020

Le second mari de ma grand-mère maternelle, mon « pépé Pierrot » fut également bûcheron dans sa jeunesse, avant d’être comptable

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

U … Comme Fiacre et François

Il y a tellement de métiers commençant pas « U » 🤔

Hier, il fallait trouver

Un métier aujourd’hui disparu … Téléphoniste

Plus connu sous le nom de « demoiselles du téléphone » bien que des hommes à l’instar de mon Grand-oncle Amador l’aient exercé … standardiste dira-t-on plus tard … Même s’il reste encore des standardistes aujourd’hui, le métier a bien changé et les standardistes sont aujourd’hui aidés -ou remplacés- par des serveurs vocaux.

Les téléphonistes pour leur part ont bel et bien disparus, plus besoin d’eux pour entrer en communication téléphonique avec nos interlocuteurs ☎

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

T … Comme Amador et Suzanne

Un métier tombé dans l’oubli de notre siècle

Hier, il fallait trouver

Le surgeon est un chirurgien … J’avoue avoir été surprise lorsque j’ai trouvé cette dénomination pour qualifier mon collatéral Joseph Augustin Apollinaire EMERY Chirurgien Major de la Garde de Napoléon Bonaparte, son père était médecin, et son grand-père … Surgeon … Une lignée de « blouses blanches »

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

L’origine du métier toujours d’après Généanet

Il semble, je dis bien il semble que « Surgeon » soit anglo-saxon

Retour vers le Challenge AZ 2021

S … Comme Joseph

Un métier rencontré une seule et unique fois sous cette appellation

Samedi il fallait trouver

Une vocation plus qu’un métier … parait-il

Il fut une époque, où dans la noblesse le destin des fils était prédéterminé : l’aîné héritait du titre et des terres, le puiné devenait militaire et le troisième était, vocation ou non, destiné au clergé.

Deux articles de mon blog sont consacrés à mes ancêtres entrés dans les ordres, la fratrie JACQUET et mon pitoyable cousin éloigné, prêtre et meurtrier

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

R … Comme une fratrie

Une vocation bien plus qu’un métier … Enfin parait-il

Hier il fallait trouver

Quarriereur est un ancien métier c’est le terme utilisé dans le Nord de la France pour le carrier travaillant en souterrain.

Un carrier est un ouvrier travaillant dans une carrière pour l’extraction de matériaux de construction. Le mot carrier désigne aussi l’entrepreneur qui fait ouvrir une carrière pour en tirer de la pierre.

Celui de mes ancêtres dont le métier se rapprochait le plus de Quarriereur est Pierre Adolphe Poirier, Tailleur de pierre, et père de l’épouse du frère de mon Sosa 30 … Suis-je même en droit de le qualifier d’ancêtre ??

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier
Origine du métier : Dans le Nord, carrier travaillant en mine souterraine

Retour vers le Challenge AZ 2021

Q … Comme aucun

Aucun ancêtre direct, indirect, collatéral ou par alliance n’a exercé cette profession … En l’état actuel de mes recherches

Hier il fallait trouver

La corporation des perruquiers fut créée en France par l’édit du 23 mars 1673, Louis XIV instituant la communauté des « Barbiers-perruquiers-baigneurs-étuvistes »

Les perruques furent un accessoire obligatoire de l’habillement masculin pour les personnes d’un certain rang social. Les fabricants de celles-ci y gagnèrent un prestige considérable.

Deux de mes ancêtres exercèrent le métier de perruquier Denys DOMER (Sosa 232) – le « D » de mon Challenge AZ2020- et Jean-François HALLE (Sosa 502)

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier :

Retour vers le Challenge AZ 2021

P … Comme Denys et Jean-François

Vrai ou faux, ça se démêle 👨‍🦲

Hier il fallait trouver

Ouvrière en soie, voilà le métier de ma petite collatérale Marie Joséphine Gullon, épouse GUTTIN née (en 1848), mariée (en 1872) et probablement décédée à Bizonnes à quelques encablures de Renage.

Au XIXème siècle, l’usine-pensionnat de Renage fut un modèle d’organisation sociale, une usine-pensionnat qui accueillait quelques 1 000 ouvrières et ouvriers. Les jeunes ouvrières venaient de tous les villages alentours, et prenaient des sortes de « voitures » de ramassage qui les amenaient à l’usine.

Sans doute aura-t-elle exercé dans cette usine … pas plus de 60 heures par semaine !!!

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

O … Comme Marie-Joséphine

HO … Une petite collatérale … O******* spécialisée

Hier, il fallait trouver

« Le notaire est celui qui tient la plume …. Étant souvent les seuls lettrés avec les membres de l’Église, les notaires royaux mettaient à contribution leur expertise dans de nombreux domaines : l’immobilier, les successions, les contentieux, les mariages, les finances personnelles…. Il est donc tout à la fois greffier, secrétaire des communautés d’habitants, intendant de familles nobles, etc.

Par édit de mai 1597, par la grâce d’Henri IV Le notaire devient un magistrat des contrats et leurs apporte l’authenticité. Un édit et une déclaration de 1696, ont donné au notaire le pouvoir d’apposer le sceau royal à ses actes, afin de leur apporter cette authenticité »

Extrait d’un de mes premiers articles de blog, sur mon ancêtre Couturier, Notaire royal

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier
« Officier public qui reçoit les actes afin de les rendre authentiques. »

Retour vers le Challenge AZ 2021

N … Comme Etienne

Un métier juridique et familial … qui existe toujours

Hier, il fallait trouver

Marguillier vient du latin matricularius, dérivé de matricula (« matricule »). La matricule était un registre public où l’on enregistrait les pauvres qui demandaient l’aumône à la porte des églises, et les marguilliers étaient les gardes de ces registres.

Dans les petites paroisses de campagne, les marguilliers cumulaient généralement les fonctions de membre du conseil de fabrique avec l’emploi de sacristain.

C’est une charge, plus qu’un métier

Mon Sosa Nicolas CABIN était marguillier, ainsi qu’il est précisé sur son acte de décès

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce « métier »

Retour vers le Challenge AZ 2021

M … Comme Nicolas

Bien plus une « charge » qu’un métier

Samedi, il fallait trouver

La lingère est entre autres une couturière chargée de fabriquer et réparer vêtements et coiffes ainsi que le linge de table … et d’église.

Les lingères exerçaient principalement au sein des familles nobles ou bourgeoises, travaillant à la confection, l’entretien et la conservation du linge dont elles avaient la responsabilité … Elles travaillent tous types de tissus, le lin (dont est tiré le nom de leur profession) mais aussi la batiste, la percale, la mousseline … Ce fameux linge, principal élément de la dot des jeunes filles à marier

Tel était le métier de Marie Désirée Augustine FLEUREAU, épouse en secondes noces de mon confiseur

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

L … Comme Marie

Un métier féminin

Hier, il fallait trouver

Kamionneur aussi orthographié Camionneur 😂 

Camionneur comme le fut le puiné des fils de « tonton Casimir » … Henry, camionneur aux chemins de fer …

C’était également le métier du second mari de ma Sosa 15, mon arrière-grand-mère, Germaine Adèle Victorine HULLARD, veuve de guerre à l’issu de son premier mariage …

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

K … Comme Henry

Kan dans votre arbre il n’y a aucun Kinésithérapeute … Y a plus Ka conclure un pacte avec le diable Orthographe

Hier, il fallait trouver

Le « Journalier » dans le monde paysan est un simple manœuvre ou manouvrier louant sa force de travail à la journée … Ses bras sont au service de qui veut bien les employer


Le journalier est au « bas de l’échelle sociale », souvent il exerce un autre métier, saisonnier, et se loue dans ses périodes d’inactivité … Les femmes aussi louent leurs bras, tant aux travaux de la ferme qu’à ceux domestiques, à l’instar de Rose Joséphine Martin, épouse Pottier, ma petite Sosa 127

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

J … Comme Beaucoup

Aujourd’hui, je conjugue le métier au féminin

Hier, il fallait trouver

Le corps des instituteurs a été créé par la loi du 12 décembre 1792, il reçut sa consécration légale par un vote de la Convention.
L’article 1er du projet du Comité d’instruction publique ayant été décrété ce jour-là en ces termes :

« Les écoles primaires formeront le premier degré d’instruction. On y enseignera les connaissances rigoureusement nécessaires à tous les citoyens. Les personnes chargées de l’enseignement dans ces écoles s’appelleront instituteurs. » …

J’ai une lignée d’Instituteur dans mon arbre, lignée que je vous ai présentée lors d’un #RDVAncestral, sur le chemin de l’école

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

I … Comme … Instants gourmands en Périgord


Cet article est écrit dans la cadre du #ChallengeAZ 2021…
Pour le compte de « Généa 24 » …
un challenge collaboratif et gourmand


I … Comme … Instants gourmands

« Le Périgord est une des régions de notre pays où l’on mange le mieux, et depuis des siècles ».
Curnonsky

De Sarlat et ses fameux rendez-vous gourmands à Périgueux qui tente d’obtenir le titre de capitale de la gastronomie, sans oublier Bergerac et ses exquis crus, la bonne chair a élu domicile en Dordogne …

Foie gras, Canards et oies, noix, truffes et cèpes, enchaud et autres cabécous … Toutes ses merveilles naissent, se cultivent, se cuisinent et…. Se savourent en Dordogne, pays de la gastronomie où plaisir des yeux avec des paysages à couper le souffle se conjugue avec plaisirs du palais…. Ce délicieux petit coin de France qui regorge de palais châteaux vous offre une véritable orgie de mets délicieux

Place a la gourmandise

I … Comme Louis

Lire, écrire et compter

Hier, il fallait trouver

La mesure du temps … après le jour et la nuit, le calendrier et enfin l’horloge

Bien que la mesure des heures remonte à la plus haute Antiquité – le premier le cadran solaire est Egyptien – il aura fallu attendre le Moyen Âge pour que la mécanique commence à jouer un rôle dans l’horlogerie… Et que naissent les horlogers, maitres du découpage du temps

L’horloger compose et répare tout type d’appareils mesurant le temps … A l’instar de Louis Antoine, ancêtre d’un lointain cousin

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

H … Comme un lointain cousin

Les maitres du temps

Hier, il fallait trouver

Le galocher ou galochier fabrique des chaussures en cuir à semelles de bois, plus légères et plus confortables que les sabots. Il reste très peu de galochers de nos jours, la profession a pratiquement disparu concurrencée par les cordonniers

J’ai posté sur mon blog un article sur Jacques Marie VALLET mon ancêtre Galocher … Voici un extrait d’un commentaire laissé sur mon blog par le musée de la galoche : « L’histoire de la galoche et des galochiers est effectivement sortie de la transmission orale ; étrangement, l’histoire de la fabrication de ces chaussures à semelles de bois s’est perdue et ne fait l’objet que de rares littératures exhaustives. »

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

G … Comme Jacques

Semaine 2 du Challenge AZ … Pas encore rattrapé mon retard de lecture

Avant-Hier il fallait trouver

« Forgeron » est formé à partir du verbe « forger », à l’aide du suffixe « -on ».
Auparavant, on disait un « fèvre » (d’où les surnoms, puis patronymes Febvre, Fèvre, Lefèvre, Lefebvre, Lefébure, Lefeure).

C’est un des plus vieux métier du monde … L’activité de forgeron est apparue en même temps que la découverte du travail des métaux, environ 5 000 ans avant Jésus-Christ ; elle est devenue un métier à part entière à mesure que les peuples exprimèrent leurs besoins d’avoir des objets plus résistants et aux usages variés : outils, armes, parties mécaniques, grilles, clefs, bijoux …

Anatole HULLARD, mon Sosa 30 exerçait ce métier … Il m’avait servi d’exemple dans mon article sur les fiches matricules

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

F … Comme Anatole et Georges

Déjà une semaine !!!
Déjà du retard de lecture

Hier, il fallait trouver

« En principe, les scieurs de long étaient également équarrisseurs en bois puisque les deux façons allaient de pair et se complétaient. En effet, l’équarrissage constituait en quelque sorte la préparation des grumes destinées à être débitées sur le lieu même de l’abattage. Cela ne devenait un métier à part entière que dans la construction navale où les besoins en madriers de haut fût permettaient d’occuper une nombreuse équipe… »  Extrait de « Les forestiers, vieux métiers des taillis et des futaies », Gérard Boutet, éditions Jean-Cyrille Godefroy, 1997

Mon Sosa Jean-Louis Isidore POTTIER et un de ses fils furent équarrisseurs de charpente en Ile de France

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

E … Comme Pottier

Un patronyme qui aurait pu être métier …

Hier, il fallait trouver

Le distillateur met en œuvre les étapes de fabrication, de conservation et de conditionnement de boissons alcoolisées distillées. Il est un employé du Bouilleur de cru

Le privilège de bouilleur de cru remonte à Napoléon lorsqu’il accorda un privilège d’exonération de taxes pour la distillation de 10 litres d’alcool pur ou pour 20 litres d’alcool à 50° pour ses grognards. Ce privilège fut héréditaire jusqu’en 1960

Mon ancêtre François Etienne FEVRE était distillateur … Vous avez fait sa connaissance le 27 juin 2020 … ICI

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021

D … Comme François

Quatrième jour de challenge

Hier, il fallait trouver

Le cœur du métier de charron est sa maîtrise de la roue, qu’elle soit en bois ou en fer.

Le charron fabriquait et réparait des carrioles, charrettes, brouettes ou tout autre véhicule avec des roues, outils de travail, de loisir ou de guerre.

Le charron a aussi été appelé « embatteur de roues », « rodier » ou « royer ».   Jayme Pascual VALDES-MARTINEZ, Sosa 46 de mon fils exerçait ce métier en Algérie où il est né … Fils d’émigré Espagnol, il est l’arrière-grand-père de la grand-mère paternelle de mon petit

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-34.png

Retour vers le Challenge AZ 2021

C … Comme Jayme

Une incursion dans la branche paternelle de mon petit

Hier, il fallait trouver

Le métier de boucher est l’un des plus anciens et le mieux organisé, avec celui de boulanger

A ses débuts, la boucherie était pratiquée par peu de personnes. Il s’agissait souvent d’affaires de familles, les fils reprenant l’activité des pères… L’héritage était même officialisé dans une charte du XIIe siècle de la Ville de Paris. Au XVIe siècle la profession se dota de véritables statuts et les bouchers devaient prêter serment.

Ainsi, Philippe KNODERER, mon Sosa 500 succéda à son père Jean KNODERER dans la profession … Pour la petite histoire, Philippe épousa Charles Geneviève PETIT, fille de mon aubergiste … Les jeunes gens se seront sans doute rencontrés au sein de l’auberge lors d’une livraison … A moins que leurs pères respectifs n’aient trouvé utile d’unir leurs ressources … Et quoi de mieux pour sceller une entente que de marier ensemble les enfants des parties

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le Challenge AZ 2021