Marié un 17 janvier

Jean César JACQUET, mon Sosa 208 a vu le jour à Charly sur Marne dans l’Aisne le 14 septembre 1764, second né du couple formé par ses parents Jean-Louis et Marie Charlotte Bailleux
Jean César est né dans une famille de vigneron … C’est assez naturellement qu’il le deviendra lui-même … et qu’il épousera une fille … de vigneron Marie Anne Morel.

Le mariage des deux petits vignerons, enfants de vignerons, sera célébré le 17 janvier 1792, à Nanteuil-sur-Marne où les deux familles sont installées… L’honneur « de la dame » sera sauf, elle enfantera mariée.

La vie de famille

RENDEZ-VOUS ANCESTRAL … RETROSPECTIVE EN IMAGE

Le troisième samedi de chaque mois, à l’initiative de Guillaume du blog « le grenier de nos ancêtres » les généabloggeurs ont un incontournable Rendez-vous avec un de leurs ancêtres.

A cette occasion les années défilent à l’envers et nous nous retrouvons dans le temps passé … A l’époque de nos ancêtres, sur leurs lieux de vie

En ce mois de janvier au programme chargé : Se remettre des fêtes, replonger dans les archives, partir à la recherche du Sosa de l’année, réactiver le calendrier des anciens … Se saisir qui de son crayon qui de sa souris pour retrouver le chemin de l’écriture … Pfff
Je réclame un peu de répit
Vive la solution de rechange
Vive le plan B

Vive les rediffusions … En images

UN JOUR UN ANCETRE IV

Une des meilleures façons d’honorer ses ancêtres est de raviver le souvenir de leur existence.

Mon article « 1J1A 3 » commence à être long … Il faisait suite à « 1J1A 2 » et à « 1J1A 1 » … Et comme il reste encore des dates « blanches » et qu’entre Sosa et collatéraux mon petit arbre s’est étoffé … je garde le principe de la mini publication pour quelque temps encore …

En ce début de nouvelle année, c’est à Marc DEMARNE, simple Manouvrier d’ouvrir ce
« calendrier de anciens »

Bienvenue dans les dates de mes branches

VUE … Alternative²

Les généathème initiés par Sophie Boudarel et repris par Geneatech nous proposent un thème par mois … Un angle [de vue] imposé suggéré pour étoffer notre généalogie

Le thème de ce premier mois de l’année me laisse sans vue voix, bref dans le néant …

Aucun de mes ancêtres direct, collatéral ou par alliance n’est atteint de cécité … A tout le moins à ma connaissance.

L’alternative au thème de janvier est Louis BRAILLE

Concepteur de l’alphabet éponyme … et … Musicien, il fut au regard de son talent, titulaire de l’orgue de l’église Saint-Nicolas-des-Champs à Paris dès 1834, puis de celui de l’église Saint-Vincent-de-Paul en 1845.

Louis BRAILLE naissait l’année où ma Sosa 1015 rendit l’âme, dans leur commune bourgade de Coupvray

UNE année et UN lieu

A la découverte du Sosa de l’année

Chaque année la frénésie du Sosa de l’an nouveau secoue le petit monde de la généalogie … Comme il se doit, je pars à la recherche du mien … Mon Sosa 2022 …

Un homme … De la Génération 11… Branche maternelle

Qui a la grande bonté de figurer déjà dans mon arbre 😀 … Avec père, mère et grands-parents … Tous identifiés … Contrairement à 2020 où j’avais dû batailler ferme pour arriver à un nom.

Mon Sosa 2022

X … Comme François

Hier il fallait trouver

Le wagonnier est un ouvrier chargé de la manœuvre des wagons… Joseph Casimir, mon collatéral était employé au chemin de fer de l’Est … qui dit qu’il n’était pas Wagonnier ?

C’est de toute façon, le seul de mes ancêtre dont la profession pourrait correspondre à ce que réclame ce très redouté « W »

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Pour les deux dernières lettres … Bon week-end et bonnes lectures à tous

Retour vers le Challenge AZ 2021

Suzanne … Ma mémé Suzon

C’est en pleine première guerre mondiale que ma grand-mère va naitre …
Nous sommes le 4 mars 1915, en plein Paris …
Le couple formé par mes arrière-grands-parents Charles Vallet et Germaine HULLARD est domicilié Impasse Saint Sébastien dans le 11ème arrondissement … Charles n’est pas là … Il est au front …
Il n’en reviendra pas

Germaine est seule avec sa petite Lucienne, née deux ans plus tôt …

Heureusement, Rose Leroy, maman de Germaine habite le même immeuble, et lorsque la toute jeune Lucienne frappe à sa porte, Rose sait qu’elle doit aller assister sa fille …

Suzanne arrive !!!

Lire la suite

Les Sosas 82 et 83 de mon petit … Mariés un 25 octobre

Pierre Ayraud, Heraud, Airault selon qui tient la plume, est né le 11 septembre 1796 aux (Les) Adjots, en Poitou-Charentes … Fils d’Antoine (1764-1833) et de Madeleine BOURLEAUD (1756-1819)

Cultivateur et tailleur de pierres, Pierre convolera à 23 ans le 25 octobre 1819 dans sa commune de naissance …

Sa promise est tout juste âgée de 18 ans … La jeune mariée, Madeleine MACHET est née le 7 septembre 1801 aux Adjots, fille de Louis et Antoinette BODIFIER

Le jeune couple vivra peut-être un temps aux Adjots, petite commune rurale de leur enfance, avant de s’installer à Chaunay, où ils finiront leurs vies tous les deux

La seule fille que je leur connais, naitra le 22 novembre 1822, dans la commune adoptive de ses parents … Prénommée Marie-Cécile elle épousera un Jacques dont le patronyme survivra jusqu’à la grand-mère paternelle de mon fils.

Pierre décèdera jeune, à peine âgé de 48 ans, il rendit l’âme dans son domicile … La cause de sa mort n’est pas précisée … Ce sont son gendre (époux de Marie-Cécile) et un voisin qui déclareront le décès

Son épouse lui survivra de nombreuses années

Ainsi, le jeune couple formé par Pierre et Madeleine aura passé sa vie d’adulte à Chaunay … Y fondant sa famille …

Située au « seuil du Poitou » Chaunay est la dernière commune de la Vienne sur ce qui est aujourd’hui la nationale 10
La petite bourgade traversée par la Bouleure a toujours été un lieu de passage. Parmi les personnes célèbres qui y passèrent, citons :

  • Henri IV le 13 juin 1572, il y apprendra la mort de sa mère Jeanne d’Albret décédée le 9 juin de la même année alors qu’il se rendait à Paris pour épouser Marguerite de Valois, future reine Margot
  • Napoléon 1er se rendant en Espagne traversa également Chaunay avant de dormir aux « Maisons Blanches »
  • et plus « récemment » Le Président de la république Vincent Auriol, le Duc de Windsor se sont restaurés au alors célèbre « Hôtel Central »

Ascendants de Jean-Christophe jusqu’à Pierre AiRAULT

Cet article est extrait de « UN JOUR UN ANCËTRE III »

UN MEURTRIER DANS LA FAMILLE

Les généathème initiés par Sophie Boudarel et repris par Geneatech nous proposent un thème par mois … Histoire de secouer, vérifier, enrichir un peu nos arbres.

Le thème d’octobre tombe à pic … Vos ancêtres et la justice … Je n’ai presque rien à faire, si ce n’est de changer le titre d’un article déjà rédigé, et non encore publié :

Quand votre logiciel de généalogie vous propose de rechercher des
« Cousinages avec une célébrité »

Un cousin meurtrier

RENDEZ-VOUS ANCESTRAL … Au fil de l’eau

Le rendez-vous mensuel des généablogueurs, à l’initiative de Guillaume Chaix, du blog le Grenier de nos ancêtres… Généalogie-fiction … Rencontre du troisième type avec un de nos ancêtres sur son lieu de vie et à son époque

… De la Dordogne à l’Oise …
Balade au fil de l’eau

Profitant d’une accalmie et le soleil daignant pointer le bout de ses rayons, mes neveux de passage dans ma Dordogne d’adoption m’embarquent – pour la Xème fois – dans les méandres de ladite Dordogne à bord d’une gabarre …

Rencontre avec un marinier

UN PEU DE MÉNAGE DANS NOS BLOGS

Les généathème initiés par Sophie Boudarel et repris par Geneatech nous proposent un thème par mois … Pour ce mois de rentrée le thème choisis est :

« Je remets à jour un ancien article »

Choisissez un ancien article, faites un brin de toilette et remettez-le à jour avec de nouvelles informations disponibles ! Des témoins dont vous ne saviez rien, des services d’archives qui proposent des documents en ligne qui n’étaient pas disponibles à l’époque, une mention dans la presse ancienne…

Berk … Rien que le mot « ménage » moi qui est perdu – sans le faire exprès … si si – la clef du placard à balais

Et puis du ménage sur un bébé-blog de 20 mois à peine
Finalement y a du bon à être une jeune généabloggueuse
A ceci près que me voilà fort dépourvue

A peine quelques grosses « boulettes » et « comaco erreurs »

AIMER …L’anagramme de MARIE

Les généathème initiés par Sophie Boudarel et repris par Geneatech nous proposent un thème par mois … Comme celui d’aout 2021 est vaste !!!

MARIE …

Prénom épicène bien que souvent conjugué au féminin
Employé seul ou associé … Marie-Thérèse comme une de mes tantes contemporaine, Marie-Françoise, Marie-Madeleine … Et au masculin Jean-Marie ….

Prénom plébiscité depuis la nuit des temps, Marie est à son apogée entre 1700 et 1800 et figure encore aujourd’hui en bonne position des prénoms les fréquents … Pour autant elle n’échappe pas aux expressions peu flatteuses de notre langage dit populaire : Une « Marie j’ordonne » s’emploie pour qualifier une femme autoritaire ; une « Marie-bon-bec » désigne une femme bavarde ; une « Marie couche toi là » signifie une « femme facile, débauchée ».

MARIE VASTE SUJET

RDV Ancestral … sur les rails

Cher Guillaume Chaix, du blog le Grenier de nos ancêtres… Ce troisième samedi de juin me laisse sans visiteur …


Heureusement un oncle bienveillant est venu à ma rescousse … Pas tout à fait dans l’esprit du rendez-vous ancestral … Mais presque

« Bonjour Véronique »
« Bonjour tonton Casimir … Quel plaisir de te rencontrer »

« Nous n’avons pas vraiment rendez-vous, je viens juste à ton secours

Rendez-vous avec un « cheminot »

MARIAGE, RE MARIAGE ET RE ENCORE

Les Généathèmes, initiés par Sophie Boudarel en juin 2013 et repris par Geneatech, nous offrent la possibilité outre d’écrire sur un thème, de secouer un peu notre arbre … Un thème par mois pour étoffer nos blogs.

En ce mois de mai, Geneatech propose comme thème :
HISTOIRE DE REMARIAGES
Parlons donc mariage ….  Mariages successifs

Durant l’Ancien Régime et jusqu’à la Révolution l’âge fixé pour convoler est celui de l’âge nubile à savoir 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons

La plus jeune mariée de ma généalogie avait 13 ans, mère à 14 ans et veuve à 35 … Je doute qu’il s’agissait d’un mariage d’amour … Peut-être que sa seconde union fut plus « consentie »

Qui de nos ancêtres s’est marié -successivement- plusieurs fois ??

je croyais le « record » détenu par mon arrière-grand-père Edouard
qui convola trois fois

 Mais que nenni

Un des trois fils survivants de mon « RDV Ancestral scolaire »
quatre fois veuf, convola à … quatre reprises

4 faire part de mariage

SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE

UN RENDEZ-VOUS ANCESTRAL STUDIEUX

#RDVAncestral … Le défi mensuel des généablogueurs, initié par Guillaume Chaix, du blog le Grenier de nos ancêtres.

Mélange de littérature et de généalogie qui consiste à « rencontrer pour de vrai » un de nos ancêtres, sur son lieu de vie, à son époque, et de dialoguer, ou pas, avec lui

Pourquoi toi mon cher Louis ??
Quelle idée as-tu donc eu de m’interpeller en cette journée de « rendez-vous ancestral » ??
Et me propulser dans une école … dans ton école …
Celle-là même où tu n’es pas élève studieux, mais enseignant …

Une lignée de clercs, maitres d’école

Challenge A Z versus 2020

Initié par Sophie Boudarel de la gazette des ancêtres le challenge AZ , grand rendez-vous de novembre, consiste à écrire un article tous les jours en « di »*… Le jour en « che » c’est repos … Repos ou lecture du challenge des nombreux participants

* lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi

Six articles par semaine, avec pour fil rouge l’alphabet de A à Z … Ca c’est le fil rouge « imposé » , il en faut un second : le thème de ce fameux challenge Je fais pour cette première édition, un choix prudent – l’est-il vraiment ?? –  Les prénoms de ma généalogie … étymologie et tutti quanti … En mode « visuel » … En viendrai-je à bout ??

Pour moi, c’est la toute toute première fois, toute toute première fois ♫ ♫

Pfff … je viens d’apprendre qu’exceptionnellement cette année le challenge commence le Dimanche 1er … re-Pfff … Quid de mon intro ???

vers les articles de A à Z

#DéfiNapoléon

Dans l’ombre de Napoléon Bonaparte il y avait son chirurgien

Joseph Augustin Apollinaire EMERY

Un des deux artisans du retour de l’ile d’Elbe

Qui est-il pour nous ?
Véronique, Arielle et Virginie sont des descendantes à la 6e génération d’un cousin issu de germains de Joseph Augustin Apollinaire EMERY.
En effet, Claude Emery et Anne COUTURIER sont en même temps
• des ancêtres à la 9e génération de Véronique, Arielle et Virginie
• des arrière-grands-parents de Joseph Augustin Apollinaire Emery

Apollinaire Emery

Hashtag (#) GeneaSaint

Bonjour au tout nouveau # , né il y a quelques jour à peine, d’une approche originale par une charmante généalogiste du prénom de Christiane

L’idée consiste chaque jour de publier un article, une photo, un acte … du nom du saint du jour … Ainsi, le 22 septembre, jour de la Saint Maurice, j’ai recyclé l’article sur Maurice Muller

8 saints patrons à faire connaître à ses enfants

Sur le principe du #1JOUR1ANCETRE, je tenterais de « coller au calendrier » au gré des prénoms de ma généalogie

les saints de ma genealogie au jour le jour

LE PAPA du PAPA de mon PAPA

Après notre ligne cognatique à mes sœurs et à moi, voyons celle agnatique,
celle de notre patronyme, celle qui débute – ou fini – par papa

J’ai déjà réalisé la lignée agnatique de mon fils
par le prisme des armes, ses ancêtres étant militaires … Une plongée dans le temps par les fiches matricules, les faits de guerre et autres distinctions militaires

Et maintenant, place à la mienne

ma lignée agnatique

Defi2706

Un nouveau challenge, lancé par Geneatech à l’occasion du premier salon virtuel de généalogie

Image

Essayez-vous à raconter en 100 mots (environ) un événement survenu un 27 juin dans la vie d’un de vos ancêtres.

C’est le #Defi2706.

Quand dans votre arbre, il n’y a en tout et pour tout
que deux anniversaires un 27 juin …. …. et aucun événement majeur

Voilà qui ne laisse qu’un éventail réduit pour le #Defi2706

Entre presque rien et rien, mon choix se porte sur ma Sosa 99


Mon défi est par là

LA RUE DU TEMPS QUI PASSE

Quelques jours de congés …. mérités !!

Direction le berceau de l’humanité, la Dordogne, Sarlat, son foie gras, ses magrets et autres mets diététiques

Entre la Dordogne langoureuse et la Vézère plus impétueuse en cette saison …. Se laisse bercer par l’air du temps, entre moult châteaux et falaises abritant les anciennes habitations troglodytes, quelques jours de farniente tout de repos et balades, au cœur de l’histoire, petite et grande …
J’ai donc abandonné mon arbre et mes ancêtres pour me ressourcer et faire abondance de bonne chère ….

La suite est généalogique

Racontez vos ancêtres ayant exercé un métier d’art.

lancé à l’initiative de Sophie Boudarel de la gazette des ancêtres

Le Généathème du mois de mai 2020 réclame un ancêtre ayant exercé un métier d’art

Je vous aurais volontiers parlé de mon arrière-grand-père, ébéniste, dont le petit bonheur du jour en illustration de cet article, est une de ses créations … Mais cet arrière-grand-père a déjà fait l’objet d’un ou même de deux articles …

Mes ancêtres sont majoritairement de petites gens, travailleurs de la terre principalement, confiseurs pour la branche gourmande …

J’ai donc eu grand peine à trouver un artisan assimilé ou assimilable à une profession touchant à l’art … Mais à force de chercher … Louis PENNEQUIN

Mon oncle à la 5e génération

la suite … Réservée aux curieux