M … Comme Monbazillac

————————————————————————————
Cet article est écrit dans la cadre du #ChallengeAZ 2022…
Pour le compte de « Généa 24 » …
un challenge collaboratif sur le thème
Sur la terre de nos ancêtres, en Dordogne, « Il ou Elle coule »
————————————————————————————–

Mmmm …. La lettre « M »

Mon rédacteur en chef préféré m’ayant cataloguée « gourmande invétérée », il coule de source que ce n’est pas d’une de ces eaux vives qui traversent notre belle Dordogne dont je vais vous parler.

Non, non !! Pour moi se sera :

« Elle court, elle court la rivière » … De nectar…
Elle finira sa course lovée au creux de mon verre.

Vous aurez, sans doute, reconnu le célèbre et magnifique château de Monbazillac d’où est produit le somptueux vin éponyme, à la réputation internationale … Un pur produit Périgourdin.

Quand bien même il ne serait pas le cœur de ce vignoble d’excellence, quand bien même il serait bâti hors les frontières Périgourdines, à lui seul le château de Monbazillac est un chef-d’œuvre.

En route pour MONBAZILLAC

C … Comme Céou

————————————————————————————
Cet article est écrit dans la cadre du #ChallengeAZ 2022…
Pour le compte de « Généa 24 » …
un challenge collaboratif sur le thème
Sur la terre de nos ancêtres, en Dordogne, « Il ou Elle coule »

————————————————————————————–

Et c’est où le Céou ??

En Dordogne bien sûr … C’est sur la ravissante commune de Daglan où chaque dimanche je vais au marché que je suis tombée amoureuse de ce petit cours d’eau … Né dans le département voisin du Lot il finit sa course dans la Dordogne…

Tantôt calme tantôt impétueux, ce petit cours au charme désuet et capricieux des rus restés à l’état sauvage est indomptable.
Sa vallée elle-même est encore vierge ou presque de bâtisses …

Ce coquin de Céou sortant parfois de son lit prend alors ses aises hors son cours, mettant à mal les pieds de ses riverains.

(Source photo : le site de la mairie de Daglan)

Mais qu’il fait bon flâner ou s’étendre sur ses rives quand le soleil d’été envahi notre Dordogne.

Il y a 10 ANS … « COUSINADE » entrait dans le dictionnaire

L’occasion de parler un peu de mes « cousins célèbres » … Même si jamais avec eux je n’envisagerai une cousinade

Fille de deux enfants uniques, ainée d’une fratrie exclusivement féminine, seule mère de ladite fratrie je me savais sans oncle* ni tante … Donc sans cousin … C’était sans compter les « grands »… Grands-oncles et grands-tantes … Dont je n’ai appris l’existence qu’au commencement de ma plongée dans la généalogie…
* excepté le frère consanguin de maman,
célibataire et sans enfant

De recherches en articles de blog …
Vincent, suivi de Pascal puis d’Alexandre m’ont contactée …
Trois prénoms
Pour trois cousins …

Comme tout débutant je ne me suis intéressée en premier lieu, qu’à mes seuls ancêtres directs, remontant le temps noms et dates après noms et dates …Ce n’est que petit à petit que j’ai « dérivé » vers les frères et sœurs de mes ancêtres et leurs enfants, mes cousins du temps lointain, et finalement tous les descendants sur lesquels j’ai pu mettre au moins un patronyme.

Le terme « cousinade » est un néologisme

Et si mon arrière-grand-mère parlait ?

Cet article est juste un prétexte à tester la nouvelle fonctionnalité de MyHeritage … LiveStory qui crée une vidéo animée d’une personne racontant l’histoire de sa vie… pourvu que l’on possède une photo d’elle.

Il se trouve parmi mes très rares photos de famille que j’en ai une de mon arrière-grand-mère … Affectueusement surnommée « Mémé Colombe »

Elle me tient dans ses bras

J’ai appris le mot « implexe » en cherchant le mariage de « mémé Colombe » et d’Alphonse, mes arrière-grands parents du coté de maman.

Celle que j’ai si peu connue va donc nous « raconter sa vie »

BLOG-ANNIVERSAIRE

2 ANS

Mon bébé-blog a grandi !!  Ayé, il a 2 ans aujourd’hui !!!  

Deux bougies … DEUX … En ce 4 février 2022, mon blog fête ses deux ans … Le nombre d’abonnés monte petit à petit, les visiteurs sont plus nombreux et j’ai récolté des « j’aime » et des « commentaires » en plus grand nombre que l’année dernière … Contente 😀

Alors cette deuxième année de bloggeuse ??

Boostée pour un troisième round ??

DECEMBRE …

MOIS DE L’AVENT & DE NOEL

Ce Noël 2020 revêt un aspect nouveau … Il ne sera pas comme les autres. Nous avons été confrontés et le sommes encore, à une pandémie comme notre génération n’en avait pas connue de telle … Confinés, privés de travail pour certains, plus de câlins ni de visites à nos familles et pour ce Noël qui arrive, des restrictions de réunions familiales …
Alors, cette année 2020 où les marchés de Noël sont pour la plupart annulés ou très éphémères, les décorations envahissent nos rues et nos maisons un peu plus tôt que de coutume … Nous nous efforçons à mettre des couleurs et de la gaité dans nos vies … Privés que nous sommes de contacts à la latin, embrassades et gestes de tendresse bannis de notre quotidien.
Le petit monde de la généalogie se précipite avec enthousiasme sur le rendez-vous du « calendrier de l’Avent » … Pour ma part, je « zappe » , sortant tout juste de mon premier challenge AZ, je cours après le temps

CET ARTICLE SERA DONC MON CALENDRIER DE L’AVENT
ET L’OCCASION DE RELIER NOEL à MON ARBRE GÉNÉALOGIQUE

Lire la suite

11 Novembre 2020

Il y a un siècle tout juste, Le 11 novembre 1920, le Soldat inconnu fait son entrée solennelle à Paris, sous l’Arc de Triomphe … Il y sera officiellement inhumé l’année suivante

La tombe de cet inconnu, rend hommage à tous les soldats morts pour la patrie au cours de la première guerre mondiale, et notamment à ceux, anonymes, qui n’ont pu être identifiés … Un massacre qui fit près de 10 millions de morts sur les 74 millions de soldats mobilisés …

On avait dit « plus jamais »

On avait dit « plus jamais »

LA RUE DU TEMPS QUI PASSE

Quelques jours de congés …. mérités !!

Direction le berceau de l’humanité, la Dordogne, Sarlat, son foie gras, ses magrets et autres mets diététiques

Entre la Dordogne langoureuse et la Vézère plus impétueuse en cette saison …. Se laisse bercer par l’air du temps, entre moult châteaux et falaises abritant les anciennes habitations troglodytes, quelques jours de farniente tout de repos et balades, au cœur de l’histoire, petite et grande …
J’ai donc abandonné mon arbre et mes ancêtres pour me ressourcer et faire abondance de bonne chère ….

La suite est généalogique