Jean-Louis JACQUET

Mon Sosa 416 … Vigneron, né et décédé à Nanteuil sur Marne

Nanteuillais par son père Jean Jacques JACQUET alors que sa mère Geneviève LENOBLE, naquit à 30 km à Nanteuil-lès-Meaux,
Jean Louis vit le jour le 11 février 1734 à Nanteuil sur Marne,  commune de la Vallée de la Marne

Il est le second des 5 enfants nés de l’union de Jean jacques et Geneviève

Jean Jacques JACQUET et Geneviève LENOBLE ont convolés en juste noce  le 5 février 1731 à Nanteuil-lès-Meaux, commune de naissance de la jeune épouse

Deux ans plus tard, naîtra leur premier enfant, une petite fille prénommée comme sa maman, Geneviève … Elle décédera à 8 mois, en septembre, dans la commune de Nanteuil sur Marne où le couple c’est établi

Viendra ensuite mon ancêtre Jean Louis, suivi d’une autre petite fille Anne Marguerite, née en 1736 et qui vivra jusqu’au très honorable âge de 70 ans, elle sera suivi de Denis, né en 1737 et décédé au cours de sa première année et enfin naîtra Hubert le petit dernier né en 1740 qui vivra jusqu’à 78 ans et qui sera témoin au mariage de Jean Louis, son frère aîné, mon aïeul

Ainsi, Jean Louis JACQUET aura 2 sœurs, dont une décédée avant sa naissance, et 2 frères, dont un qu’il perdra trop tôt, il avait 4 ans lorsqu’il fut confronté à la mort à son petit frère

C’est dans l’église de Nanteuil sur Marne que Jean Louis et toute sa fratrie fut baptisé

Jean Louis apprendra à lire et à écrire

… son acte de mariage nous le confirmera

J’ai trouvé dans les archives municipales de Nanteuil sur Marne, la magnifique monographie de l’instituteur

Rédigée en 1889,elle regorge de renseignements, certes bien après la naissance de mon ancêtre, mais le rédacteur a pris soin de noter les différents instituteurs qui se sont succédés à Nanteuil … Clercs, puis civils

Cette liste, ci-dessous partiellement reproduite, me permets, et c’est extraordinaire, de connaitre le nom de celui qui enseigna l’écriture à mon ancêtre : Il s’agit de Pierre Buquet, qui officia comme instituteur de 1732 à 1747 …. Jean louis est né en 1734, il a donc été élève durant cette période où Pierre Buquet était l’instituteur du village, et c’est sous sa férule qu’il esquissera ses premières lettres et déchiffrera ses premiers textes

Jean Louis se marie

C’est à quelques km de son village natal, à Charly sur Marne, que Jean Louis tombe amoureux et épouse une jeune fille de 23 ans, alors que lui-même vient d’en avoir 27

…. Nous sommes le 10 novembre 1761 et Jean Louis épouse

Marie Charlotte BAILLEUX

Sur l’acte de mariage, on peut voir les signatures de Jean Louis, l’heureux élu, et de son frère Hubert, témoin – la mariée pour sa part déclare ne pas savoir signer

Le jeune couple s’établira dans la commune de Charly, à 6 km des parents de Jean Louis, sur les terres de sa jeune épousée ….

 et c’est dans cette commune de Charly que naîtront leurs deux premiers enfants

  • Marie Charlotte née en février 1762 … 3 mois après le mariage de ses parents …. Hélas, cette première née du couple ne survivra pas bien longtemps, elle s’éteindra six mois plus tard, le 31 août
  • Jean César arrivera au monde le 14 septembre 1764, il est mon ancêtre direct

Jean Louis et Marie Charlotte déménagent et s’installent durablement dans la commune de naissance de Jean Louis, à Nanteuil sur Marne

Les enfants de Jean Louis et Marie Charlotte

Comme on vient de le voir, Jean Louis et Marie Charlotte ont un petit garçon en vie lorsqu’ils s’installent à Nanteuil …. Cinq autres naissances suivront, toutes à Nanteuil :

  • Marie Charlotte ( la seconde) qui naîtra le 9 juin 1765 … et ne vivra que peu de temps, décédant 3 mois après la naissance de sa petite sœur qui la suit
  • Adélaïde, née le 29 septembre 1767 …. Première fille du couple à survivre, elle sera infirmière
  • Marie Cécile, née le 23 février 1769 … Vivra jusqu’au moins jusqu’en 1805, à la naissance de son 7ème enfant …. je perds sa trace passée cette date
  • Marie Louise, née le 24 novembre 1770 et qui décédera à 45 ans, à Melun
  • Paul Victor, né en 1774, ses parents ont alors respectivement 40 et 36 ans  … et sont mariés depuis 13 ans

Jean Louis et Marie Charlotte auront ainsi 7 enfants, cinq filles et deux garçons dont

Jean César JACQUET,

mon ancêtre, qui sera vigneron comme l’étaient son père, son grand-père et son arrière-grand-père, et comme les seront ses fils et petits-fils après lui

Il faut dire que leur région se prête à cette profession :

En Seine-et-Marne, à 80 km de Paris, on produit… Du champagne

Trois communes, Saâcy-sur-Marne, Citry et Nanteuil-sur-Marne, ont été intégrées à l’aire d’appellation champagne depuis 1921. Ce qui représente 91 ha de vignes franciliennes, soit 0,27 % de l’ensemble du vignoble champenois.

Nanteuil-sur-Marne fait partie de la zone dite de la Vallée de la Marne. Avec Saâcy-sur-Marne et Citry-sur-Marne, c’est donc l’une des 3 communes de Seine & Marne, et donc de la Région Ile-de-France à bénéficier de cette appellation de champagne

La zone d’appellation a été fixée il y a plusieurs dizaines d’années. Elle couvre 30 h sur 125 hectares. Elle traverse le village de Nanteuil sur marne sans grande cohérence (la cour de l’école ou le cimetière sont en appellation champagne !). Depuis quelques années, les terrains dans le cœur du village ont été plantés en vignes et ils ont remplacé les vergers, les potagers et les bosquets.

Il n’y a plus qu’un vigneron à Nanteuil. Hervé Bombart, le seul producteur de champagne en son nom du département

Ainsi s’écoula la vie de Jean Louis JACQUET

Entre travail de la vigne et vie familiale

Il aurait été Conseiller général à Nanteuil …. Je n’ai trouvé aucun élément qui le confirmerait en ce poste

Pour remonter en haut de page, c’est ICI

Laisser un commentaire