MARIAGE, RE MARIAGE ET RE ENCORE

Les Généathèmes, initiés par Sophie Boudarel en juin 2013 et repris par Geneatech, nous offrent la possibilité outre d’écrire sur un thème, de secouer un peu notre arbre … Un thème par mois pour étoffer nos blogs.

En ce mois de mai, Geneatech propose comme thème :
HISTOIRE DE REMARIAGES
Parlons donc mariage ….  Mariages successifs

Durant l’Ancien Régime et jusqu’à la Révolution l’âge fixé pour convoler est celui de l’âge nubile à savoir 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons

La plus jeune mariée de ma généalogie avait 13 ans, mère à 14 ans et veuve à 35 … Je doute qu’il s’agissait d’un mariage d’amour … Peut-être que sa seconde union fut plus « consentie »

Qui de nos ancêtres s’est marié -successivement- plusieurs fois ??

je croyais le « record » détenu par mon arrière-grand-père Edouard
qui convola trois fois

 Mais que nenni

Un des trois fils survivants de mon « RDV Ancestral scolaire »
quatre fois veuf, convola à … quatre reprises

4 faire part de mariage
Pour 6 enfants … Dont 3 atteindront l’âge adulte

Louis Nicolas GUYOT

Né le 7 mars 1764 à Nanteuil-sur-Marne, fils d’instituteur, Louis Nicolas sera le seul des garçons du couple formé par Louis Guyot son père et Françoise Elisabeth QUENET sa maman à ne pas embrasser la profession paternelle, il sera tour à tour aubergiste et commissionnaire de vins.

Après une jeunesse studieuse – papa est clerc paroissial – il convolera à Crouttes-sur-Marne, une première union qui durera 19 ans et qui sera féconde.

1. le 11 juillet 1787
Louis Nicolas épouse donc en premières noces Marie Louise GRATIOT (1756-1806) son ainée de 9 ans

Marie Louise est veuve d’Antoine DEMARCQ, depuis septembre 1786.
A 31 ans, elle est déjà mère sept fois ; cinq de ses enfants sont en vie et à sa charge :  Jean Baptiste (13 ans), Marie (10ans) Antoine (9ans), Marie Agnès Julienne (7ans) et Gervais (5 ans) les deux petites dernières sont décédées, Marie Angélique (en 1784 à 3 mois) et Marie Louise Justine (en 1786 à 3 jours)

Les jeunes époux – Louis a 23 ans – ont donc charge d’âmes dès leurs épousailles … sept à table dès le premier jour de leur vie commune.

L’année suivant le mariage, le premier né des 6 enfants du couple verra le jour, un petit garçon qui ne vivra que 3 ans …Suivront 5 autres naissances …. Les seuls enfants que je connais à Louis Nicolas sont issus de cette première union

  1.  Louis Théodore 1788-1791
  2.  Marcel 1790-1809
  3.  Jean Baptiste 1792
  4.  Marie Sophie 1793-1873
  5.  Marie Antoinette 1796-1849
  6.  Virginie Anastasie 1798-1800

Marie-Louise rendit son dernier soupir le 21 août 1806 laissant Louis Nicolas seul avec leurs 3 enfants communs survivants … Et les cinq issus de sa précédente union … Décédée à l’âge de 50 ans après 13 grossesses dont aucune ne sera cause de sa disparition.
Louis Nicolas est veuf … Il a pléthore d’enfants à sa charge… 8 … Quatre ans plus tard il se remarie, offrant une mère de substitution à sa progéniture.

2. le 14 novembre 1810 à Nanteuil-Sur-Marne
Louis Nicolas épouse donc en secondes noces Marie Thérèse LEVASSEUR (1781-1818)

La mariée est toute jeunette, elle a à peine 19 ans quand son époux en accuse 46, et le plus âgé des enfants issu de la première union de feue Marie-Louise a 7 ans de moins que la mariée.

Marie Thérèse est vigneronne … Louis Nicolas commissionnaire de vins … Le mariage fut probablement de raison … Monsieur y gagnant tout à la fois des « cuvées », une mère pour sa marmaille et une maitresse de maison jeune et vigoureuse.

Huit ans plus tard, 5 octobre 1818, Louis Nicolas est de nouveau veuf … Sans que sa seconde épouse ne lui ait donné d’enfants (à ma connaissance) … L’année précédente il faisait inhumer sa belle-fille Marie issue de premier mariage de sa première épouse … Deux enterrements en deux ans.

3. Louis Nicolas se marie une 3ème fois le 13 janvier 1819 à Nanteuil-Sur-Marne,
avec Marie Ambroise LEREDDE (1776-1819)

Qui décède 5 mois après les noces … Epouse et belle-mère éphémère, elle s’éteint à 43 ans …
A 55 ans Louis Nicolas passe du sort envié de jeune marié à veuf en quelques semaines …
Veuf pour la troisième fois.

4. Quelques mois plus tard, le 8 mars 1820 à Marigny-En-Orxois
Louis Nicolas épouse en quatrième et dernière noce Marie Geneviève DELAGRANGE (1767-1842) …

Il a 53 ans, Marie Geneviève en a 50 … Leur union, stérile, durera 22 ans.
22 ans d’une vie maritale qui prendra fin au décès de Marie Geneviève, le 11 janvier 1842 …

Louis a 78 ans quand il se retrouve veuf pour la quatrième fois

Il aura porté en terre ses quatre épouses, quatre de ses propres enfants et deux de ceux de sa première épouse

Une vie jalonnée de décès

Louis Nicolas, mon oncle à la 7ème génération,
mourut à l’âge fort honorable de 82 ans, le 3 février 1847

Veuf
ainsi qu’il est précisé sur son acte de décès

Haut de page

3 réflexions sur “MARIAGE, RE MARIAGE ET RE ENCORE

  1. Aubergiste et commissionnaire en vins c’était un beau parti . Le premier mariage lui apporte peut-être de quoi consolider ses affaires . De plus il devait avoir des employées et des clientes à foison . Pourtant le premier remariage se fait au bout de 4 années . En appelant ses épouses Marie il ne risquait pas de se tromper. Mais son père Louis n’avait-il pas appelé ses fils de prénoms composés commençant par Louis . Pendant la période révolutionnaire , bien que le Directoire fut plus stable : appeler une de ses filles Marie-Antoinette lorsque l’on s’appelle Louis et son épouse Marie-Louise : n’est pas la preuve que notre aubergiste était royaliste ??

  2. La mort faisait partie de la vie de nos ancêtres. Je suis toujours étonné de ces mariages tardifs. Il est vrai que le sort des femmes veuves pouvaient être précaires pour peu qu’elles avaient encore des enfants à élever……

Laisser un commentaire