B … Comme KNODERER

Jour 2 du Challenge AZ … je tiens le rythme des lectures


Hier il fallait trouver

Le mot auberge est apparu vers le XVème siècle sous la forme « aulberge » qui signifiait « campement », dérivé du verbe espagnol « albergar » pour héberger.

Il s’agissait donc d’une maison, située dans un village, où au bord d’une route et qui permettait de faire étape … L’aubergiste proposait le gîte et le couvert … Au confort souvent sommaire, certaines auberges étaient en sus dotées d’un abri pour les chevaux.

Dès le XVème siècle, des relais de postes furent crées pour acheminer le courrier royal dans un premier temps et par la suite pour accueillir les voyageurs.

Aubergiste, tel était le métier de mon Sosa 1002 François PETIT, né vers 1745 à Brunoy … Sa fille au prénom épicène épousera un de mes « B » …Tel était également le métier de Louis Nicolas Guyot, un oncle à la 7eme génération, aubergiste en Seine-et-Marne, héro du généathème de mai 2021

Voilà les statistiques de Généanet au sujet de ce métier

Retour vers le ChallengeAZ 2021

6 réflexions sur “B … Comme KNODERER

Laisser un commentaire