Le mystère Adèle BEZON, ma Sosa 255 …

Par le prisme de la vie (dissolue ??) de son époux

C’est en effectuant des recherches sur un patronyme bien commun de ma généalogie … MARTIN … Que j’ai été amenée à me pencher plus avant sur une petite épouse Martin, née Bezon, et accessoirement matriarche, à ce jour, de ma ligne cognatique.

C’est probablement en la commune de Nanteuil-lès-Meaux que serait née Adèle Bezon vers 1794 …

Matriarche de ma lignée cognatique, ainsi que déroulée ci-contre

Je ne possède aucun acte la concernant, et ignore tout de sa filiation … Il y a bien une table des mariage à Nanteuil-les-Meaux, où je la trouve épouse de Jean Etienne MARTIN, en date du 10 octobre 1821 … Sous les prénoms de « Françoise Victoire Adèle » …

Pas si dérangeant que ça, les enfants se voyant jadis attribuer les prénoms des parrain et marraine en première et seconde position, le prénom « usuel » arrivant troisième … Il s’agirait bien de mon Adèle.

… Et elle sera mère de deux filles, issues de cette union, nées respectivement en 1829 et 1832 pour la benjamine Rose Joséphine mon ancêtre, née je cite « fille légitime de Jean Etienne MARTIN et d’Adèle BEZON »

Et c’est à partir de là que je m’interroge

Jean Etienne MARTIN était-il bigame ??

Jean Etienne Martin, né le 19 décembre 1793 à Nanteuil-lès-Meaux, Fils de Jean Claude – vigneron – et Marie Catherine Martin (elle aussi Martin) épouse en l’an 1815, le 28 décembre à Fublaines (à 4 km de Nanteuil-les-Meaux) une demoiselle Marie Madeleine Elisabeth FROMENT (Union : AD77 5MI3280 – 1811-1820 – Fublaines / vue 121)

Ce mariage sera couronné de deux naissances, en 1821 et 1825

Or, le jour de la naissance de Joséphine (le 28 novembre) la fille de Marie Madeleine Et Jean Etienne, ce dernier a convolé depuis près d’un mois et demi avec Adèle Bezon … On peut supposer qu’un divorce, ou une séparation soit intervenu avant la naissance … Mais ??

  • Quid du second enfant issu de ce couple le 3 mars 1825 ?? Alors que Jean Etienne est l’époux d’Adèle ? Au décès dudit second enfant en 1882, Louis Désiré, il est dit « fils de Jean Etienne et sa légitime épouse Marie Madeleine Elisabeth Froment »
  • Quid du décès le 23 novembre 1848 de Marie Madeleine dite :  « fille de (..) et de (…) , femme de Jean Etienne MARTIN » ?? … Lequel serait, pour moi, veuf en seconde noce d’Adèle Bezon.

Ce serait donc au cours de ce premier mariage dont je n’ai pas trouvé dissolution
que Jean Etienne aurait épousé Adèle !?!

Le 10 Octobre 1821 à Nanteuil-lès-Meaux, Jean Etienne MARTIN épouse la jeune Adèle Bezon … A quelques pas de là, dans la même commune, Marie Froment vit le dernier mois de sa première grossesse…
La jeune Adèle le sait-elle ??

Ce n’est que 8 ans après ses noces, en 1829, qu’Adèle donne un premier enfant à son époux, lequel est, entre temps, devenu père une seconde fois en 1825 avec la naissance de Louis, fils de dame Froment.

Adèle et Jean Etienne auront une seconde fille en 1832, le 12 avril … Ma Sosa Rose Joséphine MARTIN vient au monde … Elle sera baptisée trois ans plus tard, le 15 mars 1835 (sa date de naissance est réitérée sur l’acte)… Sa maman Adèle prénommée sur l’acte « Victoire », est dite « défunte »

Ce qui m’interpelle surtout sur ce baptême protestant,
c’est que la petite fille a été présentée à la bénédiction …

… par « Rose BLOT » …
BLOT étant le patronyme de … La mère de … Marie Madeleine Elisabeth FROMENT, épouse MARTIN et mère des deux ainés de Jean Etienne … Oupss

……….

J’aurai tout aussi bien pu titrer cet article :
JEAN ETIENNE MARTIN … UNE DOUBLE VIE ??

Parce que mes investigations au sujet d’Adèle BEZON, ne m’auront apportées qu’un intervalle de dates concernant son décès, grâce au baptême de sa cadette … Décédée entre 1832 année de naissance de sa fille et 1835, année du baptême de la petite… Morte en couches ?? Que n’ai-je trouvé son acte de décès ??

Maigre récolte

………..

Si MARTIN est un noms courant aux multiples souches, BEZON est plus rare … J’ai l’intuition qu’Adèle est bien ma Sosa … Rose Joséphine MARTIN, sa fille est, elle avec certitude, mon AAAA-grand-mère.

Alors, erreur de jeune généalogiste amateur, j’aurais mariés deux homonymes ??
Le mariage MARTIN/BEZON n’a-t-il jamais existé (Lacunes AD en ligne)??

Je serai passée à côté de l’acte de dissolution du premier mariage ?
L’a-t-il seulement été dissout ce mariage, quand l’acte de décès de Jean Etienne en 1866,
le dit veuf de « Marie Madeleine Elisabeth FROMENT » ?

Jean Etienne était-il un « drôle d’oiseau » ??
Adèle maitresse et non épouse ??
A votre avis ??


Ajout du 9 avril 2022 … Enigme résolue ??
Un grand merci à Muriel (sur Tweeter sous @Girondegenea) et à Nadine ( sur Tweeter sous @geneassistance) qui m’ont toutes les deux indiqué un autre Jean Etienne MARTIN, né le 13/11/1796 (23 brumaire An 5)

Pas de vie dissolue mais 2 couples distincts, voir recensement 1836 Nanteuil page 2 (couple MARTIN-FROMENT)

et page 6 (couple MARTIN-BOUIN qui serait composé de MON jean Etienne et de sa seconde épouse). BEZON Françoise Victoire Adèle + 25/08/1832 Nanteuil, son mari xx 09/01/1833 Nanteuil avec BOUIN Geneviève Louise Thérèse.

En 1836 MON Jean Etienne aurait habité à Nanteuil avec sa nouvelle femme, la fille naturelle de celle-ci, et ses 3 filles issues de son union avec BEZON Adèle:

  • MARTIN Rose Elise °30/08/1828 dont j’ignorais l’existence,  
  • MARTIN Victoire Rosine °12/12/1828 N

Ces deux naissances ne correspondent pas avec mes recherches et sont « étranges quant à la durée d’une grossesse – Victoire serait née en 1829, d’après le recensement de 1872 à Nanteuil-les-Meaux, où elle serait l’épouse d’un MARTIN et

  • Et enfin Rose Joséphine (mon ascendante) °12/04/1832.(ok)

Bonus : BOUIN Geneviève décédée le 16/09/1871 Meaux (décès de Geneviève vue 174/234 : http://archives-en-ligne.seine-et marne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDocNum/141362/870:991974:18304:141362/900/1600 … Elle est dite épouse de Jean Etienne Martin qui est encore vivant,

Lequel Jean Etienne serait né le 13/11/1796 à Nanteuil, fils de Etienne Joseph et de FRERE Marie Catherine Geneviève. (naissance de Jean Etienne vue 81/225 : http://archives-en-ligne.seine-et-marne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDocNum/141601/870:991974:18352:141601/900/1600

Est-ce enfin le bon couple que ce Jean Etienne la, époux en première noce d’Adèle BEZON ??

4 réflexions sur “Le mystère Adèle BEZON, ma Sosa 255 …

  1. Bonjour Véronique,
    Sur le mariage du 10.10.1821 à Nanteuil (page 30/231 – 1MI904), on lit que ce Jean Etienne MARTIN est né le 23 brumaire An 5 (13.11.1796) et fils de défint Etienne Joseph MARTIN et Marie Catherine Geneviève FRERE. Donc, à mon avis ce n’est pas « ton » Jean Etienne (date différente et parents différents).
    Murielle (@Girondegenea)

Laisser un commentaire